1 & 2, Chemin du Vinois

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1 & 2, Chemin du Vinois

Message  feu Tiadriel le Lun 14 Juil - 19:38

Après une matinée très mouvementée, Tiadriel et Rick étaient passés par le marché avant de rentrer chez eux. Le jeune homme tenait à remercier Inuki et lui avait acheté un énorme morceau de viande et un gigantesque os. Le chien se promenait d'ailleurs fièrement avec son os dans la gueule sur le chemin du retour, pensant sûrement déjà à l'endroit où il l'enterrerait. Tiadriel pensa, aussi, à racheter une bouteille de lait, la dernière ayant fini sur le sol au petit matin...

Elle tournait et retournait les dernières paroles de son mari dans son esprit et cela l'angoissait un petit peu de penser déjà à la naissance de leur futur bébé alors qu'elle était seulement en début de grossesse.


"être en pleine forme le jour J"

Il fallait qu'elle pense à autre chose...
Elle était fatiguée et elle se traina un peu sur le chemin du retour. De plus, ils avaient sauté le petit-déjeuner et elle avait faim. Son estomac gargoullait d'ailleurs bruyamment comme pour lui en faire le reproche.
Elle sourit à Rick, un peu gênée.


Je vais nous préparer... Enorme baillement... un bon petit-déjeuner, ou plutôt un déjeuner avant d'aller faire une sieste. Tu veux ?

Ils arrivaient en vue de la maison. Elle n'en était pas mécontente. Elle posa leurs emplettes sur la table et alla enfiler son tablier. Elle réfléchit ensuite un instant à ce qu'elle allait préparer...

Que veux-tu manger mon coeur ?
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Rick le Lun 14 Juil - 23:38

Sur le chemin du retour qui les ramenait à la maison, Rick s'aperçut que Tia traînait un peu en route. Il se demanda un instant si elle ne lui cachait pas autre chose. Il savait qu'il devrait se montrer encore plus prévenant qu'auparavant et qu'il allait devoir redoubler d'imagination pour lui faire oublier ce triste événement. Et tout en rejoignant leur cabane, Rick entendit le ventre de son épouse réclamer pitance. Il sourit devant l'air gêné de Tia. A cause de lui, elle avait pas mangé depuis tellement longtemps.

Je vais nous préparer... Enorme baillement... un bon petit-déjeuner, ou plutôt un déjeuner avant d'aller faire une sieste. Tu veux ?

Oui j'ai très faim et je veux bien manger avant que tu ailles te reposer.

A peine arrivés, que Tia voulait déjà s'activait dans la cuisine. Elle avait déjà enfiler son tablier prête à faire la cuisine.

Que veux-tu manger mon coeur ?

Rick se rapprocha d'elle et lui ota son tablier en souriant.

Je ne suis peut-être pas un bon cuisinier mais il est hors de question pour moi, que tu fasses à manger aujourd'hui. Alors, tu vas t'asseoir sur cette chaise et moi je vais te faire une omelette. Tu es d'accord ?

Le jeune homme tira une chaise pour permettre à son épouse de s'asseoir. Il en profita pour l'embrasser tendrement dans le cou. Puis en tâtant ses braies, il s'aperçut qu'il avait un parchemin dans sa poche. Il se souvint qu'il était en train d'écrire quand Inuki était arrivé pour le faire réagir.

D'ailleurs, ma jolie Tia, j'ai quelque chose à te faire lire si tu veux. Quelque chose que j'ai écrit ce matin, après ma fuite.

Toi mon petit, mon futur enfant
Tu n'es pas encore né et pourtant
L'annonce de ta naissance m'a causé des tourments
J'ai tellement peur de ne pas être un bon parent

Pourtant si tu savais qu'elle fut ma joie
Lorsque ta si belle maman m'a annoncé cela
Mon coeur hésitait à lui sauter au cou
Et lui dire que je ressentais un bonheur fou

Mais une nouvelle fois je me suis mal comporté
Et aucune émotion je n'ai laissé passer
Elle a dû croire que je n'étais pas heureux
Et que pour toi nous ne serions pas deux

Et pourtant, pourtant, toi mon enfant
Toi que j'imagine lui ressemblant
Je t'aime déjà de tout mon coeur
J'ai hâte de te serrer contre mon coeur

Sentir le tien battre tout doucement
Et embrasser passionnement ta maman
La remercier pour ce merveilleux cadeau
Et te remettre tendrement dans ton landau

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  feu Tiadriel le Mer 16 Juil - 12:48

Tiadriel attendait que Rick lui dise ce qu'il voulait manger quand elle le vit s'approcher et lui enlever son tablier en souriant.

Je ne suis peut-être pas un bon cuisinier mais il est hors de question pour moi, que tu fasses à manger aujourd'hui. Alors, tu vas t'asseoir sur cette chaise et moi je vais te faire une omelette. Tu es d'accord ?

Elle n'était plus assez en forme pour se battre avec lui pour faire à manger aujourd'hui. Elle lui rendit son sourire.

D'accord. Si cela peut te faire plaisir, je veux bien une omelette.

Elle s'assit à son invite et il en profita pour déposer un tendre baiser dans son cou. Elle le vit tater ses braies et en sortir un morveau de parchemin. Un peu intriguée, elle attendit de voir ce que c'était.

D'ailleurs, ma jolie Tia, j'ai quelque chose à te faire lire si tu veux. Quelque chose que j'ai écrit ce matin, après ma fuite.

Ooohhh ! Oui, fais voir.

Elle prit la feuille et commença à lire les mots couchés dessus. Elle essuya discrètement une larme quand elle eut fini.

Mon ange, c'est très beau ce que tu as écrit.

Elle se leva et vint l'embrasser tendrement. Elle était tellement heureuse qu'il soit là, qu'il l'ait empêchée de faire une énorme bêtise.

Alors, c'est vrai ? Tu es content pour le bébé ?
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Rick le Mer 16 Juil - 21:58

Ooohhh ! Oui, fais voir.

Rick fut heureux de la voir si heureuse par son parchemin.

Mon ange, c'est très beau ce que tu as écrit.

Merci, jolie Tia

Alors, c'est vrai ? Tu es content pour le bébé ?

Oui, mon amour, je suis heureux de te savoir enceinte. Je suis très heureux de savoir que nous allons être parents. Mais j'ai encore beaucoup de mal à m'y faire. J'ai toujours cette petite peur en moi, et j'ai surtout peur d'entendre à nouveau Sa voix, me dire que je suis un mauvais père et que je lui ressemblerais. Mais malgré toutes mes peurs et toutes mes interrogations, je suis très heureux. J'ai hâte de voir à quoi notre enfant va ressembler et j'espère qu'il sera aussi beau que toi. J'espère qu'il aura ton sourire si magnifique et tes jolies fossettes. J'espère aussi qu'il aura tes yeux verts.

Rick lui sourit et cassa les oeufs dans un saladier, puis il les battit.

Aujourd'hui, je suis soulagé que tu me laisses.... que tu nous laisses l'occasion de connaître cette joie. Je crois que je ne m'en serais pas remis, si tu avais sauté. Je crois même que j'aurais sauté avec vous pour vous rejoindre...

Pour cacher les larmes qu'il sentait venir, Rick alla jusqu'au poële et commença à faire cuire l'omelette. Pour se donner une contenance et surtout parce qu'il était heureux, le jeune homme se mit à chantonner et à siffloter.

Tu sais quoi ma jolie Tia, je crois que nous devrions écrire un courrier à Kory et à ses petits. Mais en tout cas, ce ne sera pas avant demain. Pour l'heure, il est temps de manger... et de te reposer...

Rick lui servit l'omelette et lui tendit de l'eau qu'il avait puisé au puits.

Bon appétit, jolie Tia....

Ils mangèrent tranquillement en évoquant un peu la naissance. Puis lorsqu'ils eurent fini, Rick se leva et aida son épouse à en faire autant. Il la prit dans ses bras et la porta jusque dans leur chambre.

Toi, tu te reposes... Je vais veiller à cela maintenant et moi je vais faire la vaisselle.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  feu Tiadriel le Jeu 17 Juil - 2:43

Oui, mon amour, je suis heureux de te savoir enceinte. Je suis très heureux de savoir que nous allons être parents. Mais j'ai encore beaucoup de mal à m'y faire. J'ai toujours cette petite peur en moi, et j'ai surtout peur d'entendre à nouveau Sa voix, me dire que je suis un mauvais père et que je lui ressemblerais. Mais malgré toutes mes peurs et toutes mes interrogations, je suis très heureux. J'ai hâte de voir à quoi notre enfant va ressembler et j'espère qu'il sera aussi beau que toi. J'espère qu'il aura ton sourire si magnifique et tes jolies fossettes. J'espère aussi qu'il aura tes yeux verts.

Elle sourit quand il lui confirma qu'il était heureux quant à sa grossesse. Cela ne se ferait pas tout seul, mais avec le temps et beaucoup d'effort, quand il serait rassuré, tout irait bien.

Mon coeur, ça arrivera sûrement encore, mais j'aimerais beaucoup qu'au lieu de les écouter et de prendre la fuite, j'aimerais que tu m'en parles. Même si c'est dur pour toi, je ferai de mon mieux pour t'aider. Mais, s'il te plait, ne me laisse plus toute seule... Jamais...

Elle cligna des paupières et chassa la larme qui voulait se glisser dans son oeil et reprit sur un ton plus gai.

Moi, j'espère qu'il te ressemblera, sauf peut-être pour les cheveux !

Elle rit franchement avant de se reprendre. Elle n'était pas très gentille de se moquer de lui, mais cela avait été plus fort qu'elle. Elle recouvra son sérieux quand il reprit la parole. Il ne fallait pas qu'il loupe l'omelette à cause d'elle.

Aujourd'hui, je suis soulagé que tu me laisses.... que tu nous laisses l'occasion de connaître cette joie. Je crois que je ne m'en serais pas remis, si tu avais sauté. Je crois même que j'aurais sauté avec vous pour vous rejoindre...

Elle ressentit un pincement au coeur devant la détresse qu'elle perçut dans ses paroles. Elle avait vraiment failli faire la plus grosse bêtise de sa vie. Une dont on ne revient pas...
Elle vit bien qu'il tenta de cacher son émotion et elle le regarda se diriger vers le poële pour y cuire l'omelette. Elle le rejoignit et l'enlaça par derrière, posant sa tête contre son dos, le ceinturant tendrement de ses bras, tout en lui laissant la liberté de ne pas faire trop cuire leur repas.


Je t'aime, mon petit peloux ! Dans les bons moments, comme dans les moins bons...

Elle l'écouta chantonner doucement avant de relâcher son étreinte. Elle voulut mettre la table avant de se souvenir qu'elle l'avait déjà fait le matin.

Tu sais quoi ma jolie Tia, je crois que nous devrions écrire un courrier à Kory et à ses petits. Mais en tout cas, ce ne sera pas avant demain. Pour l'heure, il est temps de manger... et de te reposer...

Oui, demain est un autre jour.

Elle prit place à table et le laissa lui servir l'omelette.

Bon appétit, jolie Tia....

Bon appétit !

Après avoir mangé tranquillement tout en parlant essentiellement de sa grossesse, la jeune femme se sentit mieux, son estomac aussi d'ailleurs. Elle voulut se lever pour débarasser, mais Rick fut plus prompt qu'elle et ne la laissa pas faire. Il l'aida à se lever et la souleva, surprise, pour la porter jusqu'à leur lit.

Je peux encore marcher toute seule, mon coeur. Si si, je t'assure.

Il la déposait déjà sur leur couche.

Toi, tu te reposes... Je vais veiller à cela maintenant et moi je vais faire la vaisselle.

Mais... mais...

Il était inutile qu'elle proteste, elle le vit dans son regard déterminé. Elle rendit les armes pour cette fois.

Très bien, je me rends, mais pour cette fois...
Merci beaucoup.


Elle l'embrassa tendrement puis s'allongea. Elle ne l'entendit même pas quitter la pièce qu'elle dormait déjà.
Et pour une fois depuis très très longtemps, elle ne fit pas de cauchemar.
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Rick le Ven 18 Juil - 9:12

Rick revenait d'une promenade en ville, lorsqu'il vit un volatile sur la terrasse. Et pas n'importe lequel, mais le hibou de sa soeur. Le jeune homme sourit en prenant le message. Il donna à manger au messager, puis il lut le message. Il écarquilla les yeux en voyant le contenu de la missive. Il poussa la porte de la cabane.

Tia... Tia... tu as vu ? On a reçu des nouvelles du front ! Regarde ce que Kory écrit.... C'est marrant tu ne trouves pas.

Rick tournait autout de son épouse en lui parlant de la lettre mais il avait oublié de lui la donner. Tia le regardait mi-amusée et mi-intriguée. Elle lui réclama la lettre pour la lire à son tour. Rick arrêta de tourner et s'excusa.

Oups... Excuse moi, jolie Tia.... C'est vrai que c'est mieux pour toi de la lire si tu veux savoir de quoi je parle.

Il lui tendit alors la lettre et attendit qu'elle ait finit sa lecture.

Il faut qu'on lui réponde et qu'on lui annonce à notre tour. Tu ne crois pas ?

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  feu Tiadriel le Ven 18 Juil - 17:31

Elle épluchait tranquillement les légumes qu'elle comptait préparer pour le déjeuner quand Rick rentra de sa ballade en ville. Il poussa la porte, semblant tout excité par elle ne savait quoi. Elle ne tarda pas à être mise au courant.

Tia... Tia... tu as vu ?

Elle le regarda, se demandant ce qu'elle aurait dû voir. Il lui tournait autour tel un môme, faisant des bonds partout. Il lui donnait presque le tourni.

Vu quoi ?

On a reçu des nouvelles du front ! Regarde ce que Kory écrit...

Regarder et lire, elle voulait bien, mais... s'il ne lui donnait pas la lettre, ça promettait d'être un peu difficile comme tâche... Elle le regardait mi-amusée, mi-intriguée.

Et si tu arrêtais de sauter partout et que tu me donnais cette lettre ?

Oups... Excuse moi, jolie Tia.... C'est vrai que c'est mieux pour toi de la lire si tu veux savoir de quoi je parle.

Elle éclata de rire devant son air penaud, prit la missive et commença sa lecture. Un grand sourire étira ses lèvres.

Il faut qu'on lui réponde et qu'on lui annonce à notre tour. Tu ne crois pas ?

Oui, écrivons-lui pour la prévenir. Et peut-être que... Oui...

Une idée saugrenue lui était passée par la tête, mais ça devrait faire plaisir à Rick, elle se lança donc.

Peut-être que nous pourrions aller la chercher ? Si elle n'est plus en première ligne, les routes doivent être plus sûres. Tu ne crois pas ?
Elle dit qu'elle doit faire un séjour chez les soeurs, si nous calculons bien, nous pouvons peut-être arrivés à la fin de sa retraite ?
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Rick le Ven 18 Juil - 23:21

Rick regarda son épouse se moquer de lui avant de lire la lettre. Il est vrai qu'il avait été comme un gosse. Sa soeur allait revenir enfin de la guerre et en plus elle attendait elle aussi un heureux événement. Le seul hic restait que le valeureux Al resterait sur le front. Rick savait déjà que la séparation serait dur entre Kory et son époux et qu'il faudrait qu'ils soient très présents pour elle.

Oui, écrivons-lui pour la prévenir. Et peut-être que... Oui...

Tia avait sourit et elle s'arrêta en plein milieu de la phrase. Mais avant que le jeune homme put lui demander pourquoi, elle avait continué son idée.

Peut-être que nous pourrions aller la chercher ? Si elle n'est plus en première ligne, les routes doivent être plus sûres. Tu ne crois pas ?
Elle dit qu'elle doit faire un séjour chez les soeurs, si nous calculons bien, nous pouvons peut-être arrivés à la fin de sa retraite ?


Rick regarda son épouse en souriant. Elle avait vraiment de très bonnes idées. Il s'approcha d'elle et l'embrassa tendrement.

Tu sais que tu es formidable ma jolie Tia. Nous irons donc la rejoindre sur les routes et nous la raménerons jusqu'à Cournon. On en profitera pour voyager dans un autre coin.

Rick était enchanté à cette idée. Pouvoir voyager à nouveau avec son épouse sur les routes du royaume. Ils en profiteraient pour écouler leurs produits. Le jeune homme avait initié sa femme aux principes essentiels du marchandage. Et il avait vu avec bonheur que la jeune femme était une très bonne élève. D'ailleurs, Tia était une élève très douée dans tous les domaines. Elle écoutait tous les conseils et savait les remettre dans leur contexte et les appliquait sans problème dès le moment venu.

Rick prit une plume et un parchemin et commença à écrire à sa soeur.


Ma gentille Kory,

Merci pour ta merveilleuse lettre et les nouvelles du front. Ta nouvelle a été comme une bombe merveilleuse dans notre foyer. Nous sommes très heureux d'apprendre que vous allez être à nouveau parents. C'est Eléa et Matthis qui seront heureux d'avoir un nouveau bébé à s'occuper. Ton fils sera heureux de savoir qu'il a trouvé Dame Nature et que sa première mission de chevalier a été un franc succès. Tu féliciteras de ma part ton valeureux époux. Je sais à l'avance que votre séparation sera difficile mais je suis de son avis et tu dois te reposer.

Nous avons à notre tour deux nouvelles à t'apprendre. La première concerne ton retour au village. Tia vient de me proposer de venir te chercher. Nous partirons dans quelques jours à ta rencontre, afin de te raccompagner jusqu'à Cournon. Nous espérons que tu seras d'accord. Dis nous à partir de quand nous pouvons venir et surtout où nous rejoignons nous.

La seconde nouvelle est que si ta famille va s'aggrandir dans quelques mois, de notre côté, nous allons devoir faire des travaux dans la cabane pour aménager un coin pour la notre. En effet, Tia vient d'apprendre qu'elle attendait un heureux événement. Je t'avouerai que je n'ai pas pris la nouvelle du bon côté au début, par rapport à mon passé. Mais grâce à Aristote, me voilà apaisé et prêt à devenir père. Ce ne sera pas facile tous les jours, je le sais, mais je me sais bien entouré. A commencer par Tia qui sera là pour m'épauler, le padre qui m'a accepté en confession et sûrement par toi.

Je te fais de gros bisous.

Ton frère qui t'adore.

Rick tendit sa missive à Tia et la plume. Il lui souriait.

Tu veux rajouter une ou deux choses ?

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  feu Tiadriel le Sam 19 Juil - 20:09

Tu sais que tu es formidable ma jolie Tia. Nous irons donc la rejoindre sur les routes et nous la raménerons jusqu'à Cournon. On en profitera pour voyager dans un autre coin.

Je me suis juste dit que comme nous voulions reprendre la route pour un temps et que à cause de cette guerre nous ne pouvions point aller là où nous voulions, j'aimerais autant aller à sa rencontre. J'espère juste que l'idée lui fera plaisir.

Elle le regarda prendre une plume et un parchemin et répondre à sa soeur. Elle était vraiment ravie de savoir que Kory allait rentrer. Eléa et Matthis seraient aux anges de retrouver leur maman.

Quand Rick eut fini, il lui tendit sa missive, lui demandant si elle voulait ajouter quelques mots. Elle lut ce qu'il avait déjà écrit et sourit. Elle prit ensuite la plume, s'appliqua à sa suite.
Après avoir laissé sécher l'encre, elle cacheta la lettre qu'elle confia à Réglisse.
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Rick le Lun 21 Juil - 10:18

Je me suis juste dit que comme nous voulions reprendre la route pour un temps et que à cause de cette guerre nous ne pouvions point aller là où nous voulions, j'aimerais autant aller à sa rencontre. J'espère juste que l'idée lui fera plaisir.

Et comment qu'elle va être heureuse. Je suis certain que l'idée va lui plaire.

Rick lut la missive que son épouse venait d'écrire et sourit. Il avait vraiment de la chance et il s'en rendait compte un peu plus tous les jours.

Il faudra donc que l'on planifie notre départ.

Rick avait sorti la carte que son ami cartographe avait tracé. Il compta les lieues qu'il pouvait faire en se disant que Tia ne devait pas trop forcer dans cet état. Il leur faudrait au moins 7 jours pour atteindre Orléans, où sa soeur se trouvait aux dernières nouvelles. Donc, il leur en faudrait le double, afin que Tia puisse se reposer entre chaque étape. Cela leur permettrait aussi de vendre leurs produits.

Tu vois Tia, pour y aller, si on se fie à ce que Laurentide a fait comme travail, il nous faudra normalement 7 jours pour atteindre le duché d'Orléans. Après, il faudra voir où se trouve exactement Kory. Il nous faudrait passer par Thiers, Montpensier, Moulins, Nevers, Cosne, Sancerre et enfin Gien, qui se trouve dans le duché concerné. On aura à traversé la Bourgogne et le Berry. Pour le Berry, je pense pouvoir obtenir sans soucis un pass s'il en faut un auprès d'une connaissance, qui a un rôle important dans ce duché. Qu'en penses-tu ?

Le jeune homme sourit à son épouse en lui montrant la carte.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  mushtache le Lun 21 Juil - 22:46

Ayant appris que Rick et Tiadrel étaient rentrés de leur long voyage de noces, Dame Mushtache pointa son nez dans leur nouvelle maison.
Qu'est qu'elle était belle de l'extérieur, l'intérieur devait être magnifique.
Elle frappa et lorsqu'elle entendit "Entrez", elle poussa la porte.

mushtache

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 21/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Rick le Lun 21 Juil - 23:13

Rick discutait du futur voyage, lorsqu'il entendit des petits coups à la porte. Il regarda Tia en souriant en se demandant qui cela pouvait être. Il cria néanmoins

Entrez

Il vit alors apparaître Mushtache et il la salua. Il lui avait proposé de venir boire un verre et de venir visiter la maison.

Bonjour Mushtache... Entre donc et viens t'asseoir. Tu veux boire un verre ?

Rick ramassa la carte et la posa sur le meuble à côté. Ils en parleraient après.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  feu Tiadriel le Mer 23 Juil - 2:43

Et comment qu'elle va être heureuse. Je suis certain que l'idée va lui plaire.

Elle lui sourit.

Il faudra donc que l'on planifie notre départ.

Oui, elle est du côté d' Orléans, je crois. Il me semble que c'est ce qu'elle nous avait dit. Il faudra qu'elle nous le confirme, mais ça ne nous empêche pas de regarder pour avoir une idée du temps qu'il nous faudra.

Elle regarda la carte avec lui, faisant elle aussi le chemin dans sa tête.

Tu vois Tia, pour y aller, si on se fie à ce que Laurentide a fait comme travail, il nous faudra normalement 7 jours pour atteindre le duché d'Orléans. Après, il faudra voir où se trouve exactement Kory. Il nous faudrait passer par Thiers, Montpensier, Moulins, Nevers, Cosne, Sancerre et enfin Gien, qui se trouve dans le duché concerné. On aura à traversé la Bourgogne et le Berry. Pour le Berry, je pense pouvoir obtenir sans soucis un pass s'il en faut un auprès d'une connaissance, qui a un rôle important dans ce duché. Qu'en penses-tu ?

Je pense que c'est l'itinéraire le plus judicieux et le plus simple. Par contre, je ne connais pas l'état des frontières de Bourgogne. Je vais écrire au maire de Nevers pour m'en informer...

Un coup frappé à la porte les interrompit. Rick pria le visiteur d'entrer et ils virent Mushtache passer la porte. Tiadriel se leva et vint lui faire la bise.

Ça me fait très plaisir de t'accueillir chez nous. Tu vas bien ?

Rick l'invita à s'asseoir et Tiadriel attendit de savoir si elle voulait boire quelque chose pour la servir.
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Rick le Ven 25 Juil - 22:50

Il était temps pour les futurs parents de prévenir leur famille. Rick décida donc de prendre un parchemin et une plume, afin d'écrire à Ermeline et aux enfants.

Ma chère tante,

J'espère que tu vas bien et que les enfants aussi. Nous sommes de retour à Montbrisson pour quelques jours. Aujourd'hui, si nous prenons la plume c'est pour t'annoncer une bonne nouvelle. Notre voyage de noces a été très productif puisque Tia est enceinte. Eh oui, ma tante, tu as bien lu, je vais être papa. Waouh ! quand j'y pense ça fait encore peur mais je suis serein.

Je dois bien t'avouer que la nouvelle m'a fait extrêmement peur. J'ai eu peur d'avoir les gênes paternels. Mais après une grande discussion avec mon parrain, le curé du village, et mon épouse, je vois cela comme une bonne chose. Tia voudrait de préférence un garçon en premier et moi je veux que l'enfant ait son sourire et ses jolis yeux. Je suis vraiment heureux. D'ailleurs, je ne sais pas si tu le sais, mais ma soeur est aussi enceinte. Nos enfants naîtront sûrement dans le même mois.

Du coup, nous partons la récupérer à la guerre, car Al l'a convaincue de rentrer. Et comme cela, tu verras les deux femmes accoucher. J'espère que tu seras là pour les aider à mettre au monde leur enfant. Surtout Tia, pour qui ce sera le premier.

Je t'embrasse bien affectueusement. Reposes toi bien.

Ton neveu,

Rick

Rick tendit la missive à Tia pour qu'elle écrive un petit mot à la suite. Elle avait eu une bonne idée pour annoncer la nouvelle aux enfants.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Rick le Sam 16 Aoû - 23:12

Rick et Tia étaient revenus de voyage, il y avait plusieurs jours. Le voyage avait été dur pour Tia. Elle ne s'était jamais plaint ni de la marche rapide ni de la cadence imposée au retour. Elle ne s'était pas plaint non plus du nombre de lieues qu'ils avaient parcourus en se reposant si peu. Elle avait voulu faire une pause au pied d'un arbre et elle s'était endormie, se réveillant sans personne à ses côtés. Peut-être était-ce la peur qui l'avait fait se dépêcher pour les rejoindre, oubliant jusqu'à l'heure du repos. Elle était arrivée affamée et il lui avait fallu reprendre la cadence infernale de la lance. Et pourtant malgré cela, elle avait gardé le sourire.

Mais arrivés chez eux, elle s'était écroulée sur le lit, sans prendre la peine de se déshabiller. Rick avait été mi-amusé mi inquiet. Mais au final, l'inquiétude avait pris le dessus. A tel point, qu'il lui avait demandé d'aller se reposer au couvent. Cette décision avait été dure à prendre mais il l'avait fait dans la nuit, pendant qu'il la regardait dormir. Il lui avait oté ses vêtements en la caressant du regard. Puis, il l'avait glissé entre les draps, sans qu'elle ne bronche vraiment. L'aurait-elle voulu qu'elle n'aurait pu. Voyant cela, le jeune homme ne pouvait rester insensible à cet état de fait. Au petit matin, ou plutôt à son lever au milieu de la journée, Rick lui avait parlé de sa décision. Il avait dû se montrer très convainquant pour qu'elle accepte.

Le coeur lourd, il l'avait amené jusqu'au couvent. Après un bisou tendre et une promesse de retrouvailles très rapides, Rick avait regardé son épouse s'enfoncer dans la cour du couvent, où elle avait été prise en charge par une des soeurs. Il savait qu'elle serait entre de bonnes mains et qu'elle serait fin prête comme cela à aider leur premier enfant à naître. En effet, si Tia n'était pas dans une bonne forme, jamais elle n'arriverait à faire naître le petit être qui poussait en elle.

Rick savait que si elle était restée à la cabane, elle aurait voulu travailler pour leur bien-être et pour l'atelier. Et cela était impossible. En plus, il aurait été difficile pour elle de se reposer si lui avait été à ses côtés pour les nuits. Ils avaient décidé de s'écrire régulièrement pour se donner des nouvelles, et surtout pour savoir à quel moment, Tia serait assez reposée et pourrait revenir jusqu'à lui.

Pendant l'absence de son épouse, Rick continuait à préparer tout ce qu'il fallait pour la naissance du bébé. Il lui faisait régulièrement des petits vêtements pour qu'il soit le plus beau. Il avait aussi confectionné de nombreux langes. Il ne savait pas combien un bébé en utilisait par jour, mais il savait qu'il en fallait beaucoup. Il en avait fait de toutes les couleurs, pour que le bébé soit à l'aise. Il avait aussi tissé de tout petits draps pour que l'enfant puisse dormir dans un endroit agréable. Il ne savait pas grand chose des enfants mais il savait qu'il passait une grosse partie de leur journée à dormir. Autant dans ce cas, l'aider au maximum à avoir de jolis rêves. Les journées étaient très longues et Rick s'ennuyait facilement. Il passait donc énormément de temps à préparer cette arrivée qui lui faisait néanmoins peur. Mais malgré cette peur qui était toujours un petit peu présente, il avait plus peur pour le bébé et pour Tia. Il savait que si la mère n'était pas physiquement en bonne état, l'enfant aurait du mal à naître. C'est pour cela que la décision avait été prise.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Rick le Lun 18 Aoû - 17:03

En ce matin là, Rick était en train de réfléchir à ce que leur réservait l'avenir. Ils attendaient un heureux événement pour cet automne et leur atelier fonctionnait plutôt bien, grâce à leurs relations marchandes et à leurs prix intéressants. En plus, ils n'hésitaient pas à exporter leurs marchandises pour en faire profiter tout le duché. Les deux époux avaient un projet en tête depuis plusieurs semaines. Ils voulaient utiliser leurs temps libres pour étudier. Or les études coûtaient chers et jusqu'à ce jour, ils n'avaient pu mettre à jour leur projet. Le jeune homme décida de compter l'argent qu'ils avaient mis de côté tous les deux. Ils s'étaient déjà renseigné sur le prix de l'inscription pour les études et ils savaient ce dont ils avaient besoin. Leur voyage de noces avaient permis à Rick de gagner un gros bénéfices sur leurs ventes, ce qui lui permettait depuis plusieurs semaines d'envisager les études. Mais il ne voulait pas commencer sans son épouse. Durant leur second voyage, Tia, qui avait mis en oeuvre tout ce que son époux lui avait appris, fit à son tour de très belles recettes. Et elle était maintenant, elle aussi en mesure de commencer ses études.

Le jeune homme avait envoyé un pigeon à son épouse pour qu'elle le rejoigne au château. Ils avaient pris rendez-vous avec le conseiller du comte. La jeune femme avait le droit de sortir et de rentrer comme bon lui semblait du couvent, pourvu qu'elle se repose. Elle arriva donc peu de temps après Rick au château. Lorsqu'il la vit, le jeune homme courut à sa rencontre pour éviter que ce ne soit elle qui se jette sur lui. Il fallait la préserver dans son état. Arrivé à sa hauteur, il ralentit pour ne pas faire de mal ni à elle ni au bébé. Il la prit dans ses bras et l'embrassa tendrement, puis beaucoup plus passionnément. Cela faisait une éternité lui semblait-il qu'il n'avait pas goûter à ses lèvres.


Tu es magnifique, ma jolie épouse... Je vois que le couvent te fait un grand bien et je suis heureux d'être séparé de toi pour quelques jours, quand je vois que cela fonctionne ainsi.

Rick lui sourit tendrement, puis main dans la main, tout en discutant des dernières nouvelles, ils se rendirent jusqu'au château. Le jeune homme avait les deux bourses pleines d'écus avec la somme demandée pour les inscriptions. Après les avoir fait patienter un instant, qui fut convenablement utilisé par les deux amoureux Embarassed , le conseiller les reçu. Au départ, il ne voulait les recevoir qu'individuellement mais ils réussirent à le convaincre de les prendre en même temps.

Le conseiller leur expliqua qu'il existaient quatre voies possibles pour les étudiants : l'état et l'armée d'un côté et la science et l'Eglise de l'autre. Il prit le temps de leur expliquer en quoi cela consisterait plus tard. Rick et Tia se regardèrent et parlèrent des différentes possibilités qui s'offraient à eux. Le jeune homme avait fait un trait définitif sur la politique. Son dernier mandat l'avait écoeuré des magouilles qui pouvaient régner dans la politique. Le passé de son père, lui avait aussi fait prendre une décision définitive quand à la voie de l'Etat. Ce ne serait pas celle là. Il ne suivrait pas les traces de sa soeur qui était déjà dans cette voie. Il avait été plusieurs fois catalogué faisant partie d'un clan, alors que cela n'avait jamais été vrai. Il avait toujours eu des préférences politiques et avait toujours fait confiance à son mentor... Son mentor qui n'était plus... Son mentor qui l'avait incité à suivre ses traces, mais partie trop tôt, elle n'avait pu finir son éducation politique. Du coup, Rick n'avait pas connu le même goût qu'elle pour cette activité.
Il ne lui en restait donc plus que trois. Avec l'Etat, on lui proposait l'armée. Il regarda son épouse et se rappela le sacrifice énorme qu'elle avait fait pour lui. Pour elle, ce n'était peut-être pas un sacrifice mais dans tous les cas, c'était une preuve d'amour immense. Elle avait renoncé à ses voeux et à son ordre pour lui. Et rien que cela était merveilleux. Jamais Rick n'avait fait autant pour elle, à part peut-être d'accepter cette naissance plus vite que prévu. Même si.... Le jeune homme ne se voyait pas quitter sa famille pour aller faire la guerre. Il avait vu ce que cela avait donné avec Kory et Al. Il avait ressenti la peur de ne plus jamais recevoir de lettres de sa part. Il avait eu peur à chaque pigeon d'apprendre une mauvaise nouvelle, mais là, encore, il avait eu de la chance car sa soeur et son beau-frère étaient de retour au village et se reposer en famille dans leur baronnie de Cournon. De ces deux expériences, Rick n'en retenait qu'une chose, c'est que la voie de l'armée n'était pas non plus pour lui.
Il ne lui restait alors plus qu'une seule grande voie divisée en deux secteurs. Le premier était la voie de l'Eglise et l'autre celle des sciences. Rick leva la tête au ciel comme pour demander son avis à Aristote. Et une nouvelle fois, il pesa le pour et le contre. D'un côté, il était bon aristolécien et assistait dès qu'il le pouvait aux messes données par son parrain le Père Foulke ou par son remplaçant, le Frère Queine. Il pourrait donc devenir éventuellement diacre. Il pourrait éventuellement donner la chasse aux couples illégitimes. Mais parvenu à cet instant de réfléxion, il se rappela ce qui s'était passé la dernière fois qu'il avait fait cela. La dernière fois, il avait voulu s'immicer dans la vie de sa soeur qui vivait illégitimement avec un homme. De cela était né une incompréhension mutuelle. Lui qui avait voulu jouer son rôle de grand frère et lui montrer la voie d'Aristote, n'avait obtenu qu'une guerre entre eux. Bien entendu, les torts étaient à partager en trois parts égales et il ne reniait pas sa faute. Désormais, entre Milosa et lui, il y avait un fossé immense qu'il semblait insurmontable. Il avait eu le coeur en sang lorsqu'il s'en était aperçu. Il avait essayé de jouer l'indifférent, il avait tenté de la mettre face à ses actes et décisions mais rien n'y avait fait. De son côté, elle avait sûrement tenté de faire pareil, mais il était resté sourd à ses appels. Désormais, il semblait des inconnus. Ceci lui démontra qu'il n'était peut-être pas assez solide pour montrer la voie d'Aristote. En plus, il était marié et cela n'était pas envisageable avec le sacerdoce. Pourtant, avec Tia, ils avaient tout fait dans l'ordre. Ils n'avaient pas eu de relations intimes avant la nuit du 27 mai, avant leur nuit de noces et leur premier enfant ne verrait le jour qu'après leur mariage. Ils n'avaient pas commencé par concevoir l'enfant avant de s'apercevoir qu'un bébé avait besoin de deux parents. Ils auraient pu, Tia et lui, être un exemple pour les paroissiens de Montbrisson. D'ailleurs, le Père Foulke les prenait à témoin parfois et les montrer en exemple. Un tel acte faisait vraiment chaud au coeur. Et même si Rick aurait pu suivre les traces de son parrain, il se dit quAristote avait déjà choisi pour lui.

En effet, puisqu'aucune des trois premières voies ne lui étaient destinées, cela signifiait donc que c'était la dernière qu'il devait étudier : la voie de la médecine. Néanmoins, Rick se décida à peser le pour et le contre. D'un côté, il avait eu très peur lorsque Tia n'allait pas bien durant le voyage de noces. Il s'était énormément inquiété de ce que son épouse avait. Il avait fallu attendre leur voyage en Guyenne pour qu'Aigue et Nic puissent l'ausculter et lui annoncer l'événement. Puis, il y avait eu aussi, ce mois de mai terrible où il avait failli y laisser la vie et sans le courage et la présence d'esprit de ses nombreux amis, il aurait pu mourir avant d'avoir épousé Tia. Mais, il y avait eu Will qui l'avait empêché de mourir sur le champ de bétail, puis, il y avait eu Tia qui pâle comme un linge avait été à ses côtés. Il y avait eu aussi le chevalier Jason qui n'avait pas hésité une seconde à prêter sa lame pour faire cicatriser la plaie. Et il y avait eu aussi Mathilde sans qui tout ceci n'aurait pas été possible. Rick pensa au dispensaire que sa soeur avait ouvert, avant de partir à la guerre. Tia y était déjà présente en tant qu'herboriste. D'ailleurs, le jeune homme savait que son épouse voulait parfaire ses connaissances dans ce domaine. Et lui, il ne voulait pas faire des études ailleurs que dans la même pièce que lui. Tout ceci lui confirma donc son désir de devenir un jour, peut-être, homme de science.

Il sourit à Tia et lui annonça que son choix était fait. Et comme prévu, la jeune femme avait choisi la science. Le conseiller du comte prit en considération leurs demandes et les inscrivit dans la filière choisie pour les études. Rick avait hâte de commencer les cours d'anatomie et d'avoir des devoirs à la maison à faire avec Tia. Et puis, ils pourraient à l'occasion faire l'école buissonnière. En attaquant les études avant la naissance du petit, les deux amoureux en sauraient peut-être un peu plus sur les choses à faire lors de l'accouchement. Car même si Rick ne le disait pas, il avait un peu peur de ce qui pourrait se passer ce jour-là. Le conseiller du comte les pria de se retirer car il avait d'autres personnes à voir et les avertit qu'ils pourraient dès demain attaquer leurs études.

Main dans la main, ils partirent en souriant. Ils s'étaient allégés de quelques écus mais ils étaient néanmoins heureux. Avant de raccompagner son épouse jusqu'au couvent, Rick voulait passer de tendres moments avec elle. Ils partirent donc en direction de la cabane, en riant.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Rick le Jeu 9 Oct - 19:03

Juste avant le déménagement, Rick voulait faire une surprise à son épouse. Une fête pour elle, pour un jour extraordinaire et une sorte de fête d'adieu pour leur première cabane. Pendant que Tia était occupée avec Georges, le jeune homme avait décidé de mettre les petits plats dans les grands. Il n'était pas très doué pour la cuisine mais savait quand même en faire un peu. Il avait demandé à son épouse de ne pas mettre les pieds dans la pièce principale, le temps qu'il prépare tout....

La première chose qu'il avait faite, c'était d'aller acheter deux morceaux de viande au marché. Elle n'était pas bon marché, mais une fois de temps en temps, ils se permettaient cette folie gastronomique. Il commença donc à les faire cuire tout doucement en rajoutant quelques épices. Pendant que cela cuisait, il prépara les légumes. Ce serait des panais qui s'agrémentaient très bien avec de la viande en sauce. Il siffler en travaillant pour se donner du coeur à l'ouvrage.

Sur la table, il mit une jolie nappe toute blanche qui leur servait pour les grandes occasions. Puis, il rajouta une jolie rose rouge au milieu et mis les plus beaux couverts qu'ils aient chez eux. Certes, cela ne valait pas la porcelaine de Cournon, mais c'était déjà pas mal. Aujourd'hui, il en profiterait pour lui offrir le cadeau qu'il avait fait pour porter Georges. Il savait que Tia en avait besoin et il n'aurait peut-être pas été si rapide à le faire, s'il n'avait pas vu la difficulté de tenir un enfant et une chandelle en même temps.

Avant d'aller voir si Tia était prête à passer à table, il vérifia que tout était sous contrôle. La salade était nettoyée, la sauce était prête, la viande est cuite à point et les panais légérement grillées. Plus il regardait la table et plus il pensait qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. Il essaya de se rappeler ce qu'il fallait sur une bonne table... Le couvert était mis, le repas était prêt. Il y avait même de l'eau dans la cruche. Ah oui voilà, c'était ça le hic du repas. Il leur fallait du vin... Il en sortit donc une bouteille du garde-manger. Il ne restait plus qu'à convier Tia au repas.

Il sortit donc de la cuisine et chercha Tia et Georges. Ils étaient dans la chambre du bouchon et la jeune maman s'amusait avec son fils. Rick les regardait faire dans l'embrassure de la porte. Il ne voulait pas déranger un tel moment de complicité entre les deux. Au bout d'un moment, son épouse remarqua sa présence.


Coucou vous deux... Le repas est prêt si tu veux passer à table !

Rick se rapprocha des deux amours de sa vie et les embrassa tout les deux tendrement : l'une sur les lèvres et l'autre sur le front.


Dernière édition par Rick le Sam 11 Oct - 1:26, édité 1 fois

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  feu Tiadriel le Ven 10 Oct - 0:04

Tiadriel ne savait pas ce que lui préparait son époux. Une surprise à n'en pas douter, mais elle se demandait bien ce que cela pouvait être. Elle était interdite de pièce principale... Peut-être un dîner particulier ? Mais pour quelle occasion ? Elle ne voyait vraiment pas du tout... Elle aurait pu se poser la question encore longtemps, mais un petit bonhomme fit tout pour qu'elle s'occupe de lui et vu qu'elle n'était pas de corvée de cuisine, elle put s'en donner à coeur joie.

Il était un peu plus éveillé chaque jour et c'était un vrai bonheur de pouvoir jouer avec lui. Elle l'avait posé sur un tapis de sol pour qu'il puisse gigoter à sa guise. Il ne s'en privait pas d'ailleurs. Elle espérait qu'ainsi il dormirait un peu plus longtemps... Elle l'avait démailloté et s'amusait en lui chantant une chanson tout en lui chatouillant les parties du corps correspondant aux paroles.


C'est un petit bonhomme, petit, petit, petit,
Sa tête est une pomme, son nez est un radis,
Ses yeux sont deux grenades, sa bouche est un bonbon,
Et il a pour oreilles deux tranches de melon !
Sa jambe est une carotte, son autre jambe aussi,
A la main une canne en sucre de pays,
Il a une longue barbe et un petit chapeau,
Deux feuilles de chou vert lui font un long manteau,
C'est un petit bonhomme, petit, petit, petit !

Encore ?


Il semblait ravi qu'elle chante pour lui. Avant de recommencer, elle le mangea d'abord de bisous partout. Il riait aux éclats, faisant un boucan du diable. Elle souriait jusqu'aux oreilles. Elle profitait pleinement de ce moment de complicité avec son fils.
Puis elle recommenca la même chanson. Peut-être qu'il s'en souviendrait plus tard et la lui chanterait un jour où elle ne s'y attendrait pas...


C'est un petit bonhomme, petit, petit, petit,
Sa tête est une pomme, son nez est un radis,
[...]
Deux feuilles de chou vert lui font un long manteau,
C'est un petit bonhomme, petit, petit, petit !


Elle finissait quand elle remarqua la présence de Rick. Elle releva la tête, les cheveux un peu ébouriffés, et lui sourit.

Coucou vous deux... Le repas est prêt si tu veux passer à table !

Oh ! Tu es là depuis longtemps ?
Oui, oui, nous venons ! Juste le temps de se refaire une petite beauté !


Il s'approcha et les embrassa tous les deux. Elle emmaillota de nouveau Georges et le lui tendit. Elle se leva ensuite, lissa sa jupe et sa chemise, se passa rapidement la main dans les cheveux, n'osant pas imaginer le résultat puis ils passèrent dans la pièce principale.

Elle resta un moment interdite, la bouche ouverte. Il avait mis les petits plats dans les grands et la table était magnifique. Elle ferma finalement la bouche de peur qu'une mouche passe par là, ça aurait fait désordre...


Mon coeur, c'est... splendide !

Un rapide coup d'oeil à sa tenue, elle ne tenait vraiment pas la comparaison et faisait plutôt tâche dans le décor... Si elle avait su, elle aurait fait un effort de toilette...

J'ai peut-être encore le temps d'aller me changer ??? Si je fais vite ?
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Rick le Ven 10 Oct - 1:00

C'est un petit bonhomme, petit, petit, petit,
Sa tête est une pomme, son nez est un radis,
Ses yeux sont deux grenades, sa bouche est un bonbon,
Et il a pour oreilles deux tranches de melon !
Sa jambe est une carotte, son autre jambe aussi,
A la main une canne en sucre de pays,
Il a une longue barbe et un petit chapeau,
Deux feuilles de chou vert lui font un long manteau,
C'est un petit bonhomme, petit, petit, petit !

Encore ?


Rick regardait son épouse s'amuser avec leur fils. Elle avait une voix magnifique et l'enfant semblait aux anges. Elle lui faisait des bisous partout et il riait. Leur enfant était vraiment très épanoui et joyeux. Il faisait plaisir à voir. Il ne pleurait pas souvent sauf pour réclamer son repas et faisait des risettes très fréquemment. Il ne connaissait pas ce talent de conteuse de Tia et cela l'amusait. La naissance de Georges révélait un autre aspect du caractère de son épouse et il était heureux de pouvoir voir cette face cachée. Il était rêveur en écoutant la comptine. Peut-être est-ce d'ailleurs pour cela que son épouse ne l'avait pas vu. Mais une fois que ce fut fait, elle remit de l'ordre dans ses affaires, ce qui fit sourire Rick.

Oh ! Tu es là depuis longtemps ?
Oui, oui, nous venons ! Juste le temps de se refaire une petite beauté !


Oui ! Je suis là depuis le début de la chanson et si tu veux mon avis, je la trouve tout simplement merveilleuse. Tu me l'apprendras pour que je lui la chante de temps en temps ?

Rick voulut rajouter qu'elle n'avait pas besoin de se refaire belle, car à ses yeux, elle était déjà magnifique mais déjà elle lui tendait leur fils pour remettre tout en ordre. Il sourit lorsqu'il la vit, émerveillée devant son travail. De toute évidence, la surprise était à son goût. Mais soudain, quelque chose lui apparue comme anormal dans la scène, puisqu'elle décréta qu'elle n'était pas assez bien pour cela.

J'ai peut-être encore le temps d'aller me changer ??? Si je fais vite ?

Tu sais, ma jolie colombe, pour moi, ta tenue me convient parfaitement. Tu n'es pas obligée de te changer, car ainsi tu es très belle. Cependant, si pour toi cela a une grande importance, alors nous t'attendrons avec le petit bonhomme. Tu sais, je voulais juste faire un repas exceptionnel pour un souvenir exceptionnel, mais sans que cela nous oblige à nous habiller différemment. On est bien ainsi et puis ce n'est pas l'extérieux qui est important mais l'intérieur. Et puis, toi, même avec une robe en toile de jute tu serais élégante et la plus belle de l'endroit où tu apparaitrais.

Il se tourna vers son fils et lui dit.

Dis lui, toi à ta maman que c'est la plus jolie des mamans.... Toi, elle te croira sans problème.

Areuh... blllll... agaaaaaaaa.... tiiiidddddddddddooooooooouuu....

Si avec ça, Tia n'avait pas compris à quel point, elle était magnifique, elle ne le saurait jamais. Devant son étonnement, Rick comprit que son épouse ne comprennait pas de quoi il parlait, lorsqu'il parlait de moment exceptionnel. Il lui sourit avant de continuer.

Si je me rappelle bien, il y a deux ans jour pour jour que tu as posé ton baluchon de manière définitive à Montbrisson. Tu aurais pu partir et allais voir ailleurs si l'herbe était plus verte mais tu es restée pour mon, non pour notre plus grand bonheur.... Donc, je voulais marquer le coup et te montrer que je suis heureux de ton choix, même si à l'époque je ne te connaissais pas.

Rick installa confortablement Georges dans son couffin et lui donna le hochet qu'il avait reçu en cadeau du Périgord. Puis, il invita son épouse à s'assoir, en lui tirant la chaise et en l'embrassant dans le cou. Il prit alors le petit paquet qui était derrière sur le meuble et l'apporta à Tia. Il voulait voir sa tête. Il aurait pu attendre la fin du repas, mais cela aurait été gênant, si Georges avait décidé de prendre son repas à ce moment-là. Il lui tendit alors avec un grand sourire.

Tiens, ma belle étoile... Un petit cadeau pour marquer ce moment exceptionnel. C'est aussi un moment exceptionnel car nous quittons Montbrisson définitivement et que ça c'est merveilleux. Je pense que cet objet te sera utile pour transporter le petit trésor plus aisément. Tu veux l'essayer ?

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  feu Tiadriel le Ven 10 Oct - 21:03

Oui ! Je suis là depuis le début de la chanson et si tu veux mon avis, je la trouve tout simplement merveilleuse. Tu me l'apprendras pour que je lui la chante de temps en temps ?

Oui, avec plaisir ! Je te la chanterai autant de fois que nécessaire si tu veux. Elle n'est pas très dure à retenir. Et Georges a l'air de beaucoup l'apprécier.

Devant cette jolie table, elle hésitait vraiment. C'était sûrement un peu bête...

Tu sais, ma jolie colombe, pour moi, ta tenue me convient parfaitement. Tu n'es pas obligée de te changer, car ainsi tu es très belle. Cependant, si pour toi cela a une grande importance, alors nous t'attendrons avec le petit bonhomme. Tu sais, je voulais juste faire un repas exceptionnel pour un souvenir exceptionnel, mais sans que cela nous oblige à nous habiller différemment. On est bien ainsi et puis ce n'est pas l'extérieur qui est important mais l'intérieur. Et puis, toi, même avec une robe en toile de jute tu serais élégante et la plus belle de l'endroit où tu apparaîtrais.

Elle lui sourit tendrement. Il trouvait toujours les mots qu'il fallait pour qu'elle se sente mieux. Elle fut très surprise qu'il demande l'avis de leur fils et elle ne put qu'éclater de rire devant les gazouillis enthousiastes du petit bonhomme.
Puis, elle se souvint qu'il lui avait parlé de quelque chose d'exceptionnel. Elle avait beau réfléchir, elle ne voyait vraiment pas de quoi il voulait parler. Il dut s'en rendre compte car il répondit à sa question avant qu'elle ne la pose.


Si je me rappelle bien, il y a deux ans jour pour jour que tu as posé ton baluchon de manière définitive à Montbrisson. Tu aurais pu partir et aller voir ailleurs si l'herbe était plus verte mais tu es restée pour mon, non pour notre plus grand bonheur.... Donc, je voulais marquer le coup et te montrer que je suis heureux de ton choix, même si à l'époque je ne te connaissais pas.

Elle sourit. C'était tout lui un tel raisonnement. Un peu tarabiscoté ! Mais elle dût admettre qu'il avait raison. Rien ne lui échappait !
Elle le regarda installer Georges dans son couffin et lui tendre le hochet offert par Elayne. Elle espérait juste qu'il n'était pas trop lourd pour leur fils et qu'il ne finirait pas avec une jolie bosse...
Elle prit place à son invite et le remercia de lui avoir tiré la chaise. Elle appréciait ses marques d'attention. Elle se demandait ce qu'il avait prévu pour le repas, s'émerveillant encore devant cette jolie table, quand il lui présenta un paquet. Un cadeau ? Pour elle ?


Tiens, ma belle étoile... Un petit cadeau pour marquer ce moment exceptionnel. C'est aussi un moment exceptionnel car nous quittons Montbrisson définitivement et que ça c'est merveilleux. Je pense que cet objet te sera utile pour transporter le petit trésor plus aisément. Tu veux l'essayer ?

Oh ? Ça se porte ? Qu'est-ce que c'est ?

Elle ouvrit fébrilement le paquet et resta bouche bée ! C'était vraiment magnifique. Elle passa sa main sur le cuir, travaillé avec soin, doucement, appréciant la douceur de la matière. C'était un travail de maître !

Oh, Rick ! C'est du très joli travail ! J'adore ! Merci beaucoup !

Elle se leva et l'embrassa longuement. Puis, elle l'essaya sous son oeil amusé. Elle passa la sangle par dessus sa tête et y glissa un bras, elle l'ajusta puis se dit qu'il manquait quelque chose.

Hum, tu crois que ton fils voudrait l'essayer ? Après tout c'est bien un porte-Georges, non ?

Elle souriait jusqu'aux oreilles tellement elle était contente. Elle ne serait plus obligée de prendre le couffin à chaque fois. Ça lui libérait les deux mains tout en lui permettant de porter son fils. Elle ne pouvait rêver cadeau plus utile et plus pratique !
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Rick le Sam 11 Oct - 1:25

Rick aimait par dessus tout entendre sa femme rire. Elle avait un rire cristallin et tellement fédérateur. Il se demandait d'ailleurs lequel faisait le plus de bruits entre Tia et Georges. Le petit garçon continuait ses gazouillements en entendant sa maman rire. Il comprenait sûrement pas ce qui se passait et peut-être pensait-il que c'était ce qu'il racontait qui faisait rire ses parents. Toujours est-il qu'il était heureux. Puis, ce fut le moment d'ouvrir le cadeau et comme à son habitude, Tia était enthousiaste face à cette marque d'attention. Rick sourit et la regarda faire. Elle resta un moment émerveillé par ce qu'elle venait de découvrir. Telle une statue grecque, la nudité en moins, elle se figea en appréciant le présent. Elle évalua le travail en y passant sa main dessus. Elle sondait le travail magistral et admirait la douceur du cuir.

Oh, Rick ! C'est du très joli travail ! J'adore ! Merci beaucoup !

Elle se jetta dans ses bras et l'embrassa passionnément. Le jeune homme se félicitait d'avoir mis Georges dans le couffin. Ainsi, il put serrer à loisir son épouse dans ses bras. Son épouse retourna rapidement à son présent et telle une enfant, devant les cadeaux de noël, elle semblait heureuse. Cette image fit sourire Rick. Il aimait lui offrir des cadeaux rien que pour la voir heureuse ainsi. Il aimait cette réaction un brin puérile mais tellement naturelle. C'est d'ailleurs tout ce qui faisait de Tia, une femme charmante aux milles facettes.



Elle passa le porte-bébé sur son épaule. Il sourit en voyant qu'il était parfaitement adapté à sa taille. Il connaissait bien les mensurations de son épouse. En plus, le cuir allait parfaitement avec ses habits.

Hum, tu crois que ton fils voudrait l'essayer ? Après tout c'est bien un porte-Georges, non ?

Rick éclata de rire en entendant le nom qu'elle venait de lui attribuer.

Oui, je crois qu'il sera heureux comme un prince dans son nouveau cocon. En plus, il sera avec toi, sans te gêner dans tes mouvements. Tout le monde sera ainsi heureux.

Le jeune papa récupéra leur progéniture dans le couffin.

Allez viens, petit ange ! Tu vas voir, Maman va te montrer quelque chose de super chouette ! Je suis sûr que ça va te plaire...

Il embrassa son fils tendrement avant de le donner à Tia. Pour le premier essai, il l'aida juste en tenant comme il faut la poche de cuir. Il la regarda mettre délicatement le petit garçon. Il lui proposa alors de se promener un peu dans la pièce pour voir comment l'enfant réagissait dans son berceau de cuir. Une chose était sûre ça ne lui déplaisait pas car il ne pleurait pas. C'était une bonne chose. Rick regardait s'il avait bien fait toutes les coutures assez solides. Normalement oui mais on ne savait jamais. Il aurait pu les regarder ainsi pendant des heures et des heures mais il avait peur que le repas ne soit froid.

Tia, tu veux passer à table maintenant ?

Il la regarda remettre Georges dans le couffin. L'idéal serait de réussir à finir le repas avant que le petit être n'envisage d'attaquer le sien. Ainsi Tia pourrait manger chaud. Quoi qu'il pourrait lui donner à manger à son tour, si le trouble-fête en culottes courtes avait choisi ce moment là pour réclamer pitance. Cette idée fit sourire Rick... Il se voyait donner la becqueté à son épouse pendant qu'elle donnait le sein à leur trésor. Il fallait avouer que l'image en elle-même était très amusante.

Le jeune homme commença par ouvrir la bouteille de vin et servit son épouse.


Aujourd'hui, à date exceptionnelle, soyons fous et maintenant les petits plats dans les grands !

Rick avait fait des folies pour ce repas. Mais son plus grand bonheur était de marquer cette date comme il faut.

Il leva son verre pour trinquer avec son épouse.


A nous trois et à la nouvelle vie qui s'ouvre pour nous !

Puis, il alla chercher le plat de panais qu'il avait fait cuire et en servit une part à Tia, en souriant. Puis, il récupéra la poële avec la viande. Il avait agrémentée avec une petite sauce épicée et il espérait qu'il n'en avait pas trop mis pour ne pas mettre la bouche de Tia en feu.

N'hésites pas à goûter cette sauce de mon invention et à me dire ce que tu en penses...

Rick sourit et attendit le verdict de son épouse avant de goûter son repas.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  feu Tiadriel le Sam 11 Oct - 20:00

Oui, je crois qu'il sera heureux comme un prince dans son nouveau cocon. En plus, il sera avec toi, sans te gêner dans tes mouvements. Tout le monde sera ainsi heureux.

Si tu es sage, je te le prêterai !

Elle le taquinait gentiment, toujours le sourire aux lèvres. Elle était vraiment contente de son cadeau.
Rick alla chercher Georges, qui fort heureusement n'avait pas (encore) de bosse sur le front.


Allez viens, petit ange ! Tu vas voir, Maman va te montrer quelque chose de super chouette ! Je suis sûr que ça va te plaire...

Avec l'aide de Rick, ils déposèrent leur fils dans le porte-bébé. Puis elle fit le tour de la pièce, guettant les réactions de son fils. Il semblait intrigué par cette chose nouvelle, une nouvelle matière, une nouvelle odeur, mais ça ne semblait pas lui déplaire d'être ainsi promené.
Rick avait ensuite vérifié ses coutures, plus par sécurité qu'autre chose. Elle savait qu'elles ne lâcheraient pas.


Tia, tu veux passer à table maintenant ?

Oui, oui, il ne faudrait pas que ton repas refroidisse. Pardon, je me suis laissée distraire...

Après avoir remis leur fils dans son couffin et lui avoir rendu son hochet, elle revint s'asseoir à table. Rick était en train de déboucher la bouteille de vin, puis il leur servit un verre à chacun. Elle trinqua avec plaisir avec lui.

A nous trois et à la nouvelle vie qui s'ouvre pour nous !

A nous trois et à la nouvelle vie qui s'ouvre pour nous !
Je t'aime !


Elle le laissa la servir en hôte de maison modèle, se délectant du fumet qui se dégageait des aliments. Son ventre gargouilla légèrement et elle rosit un tout petit peu. Quand Rick se fut servi et installé à table, elle goûta avec intérêt sa préparation culinaire.

N'hésites pas à goûter cette sauce de mon invention et à me dire ce que tu en penses...

Ça picotait sur la langue, puis ça chauffait. Elle n'avait pas trop l'habitude, mais ce goût était intéressant, avec parcimonie, sauf si on voulait aller boire un grand seau d'eau pour ne plus brûler de l'intérieur.
Puis voyant que Rick attendait qu'elle dise quelque chose, elle finit de mastiquer et avala ce qu'elle avait en bouche pour pouvoir prendre la parole.


C'est étrange, mais délicieux. Ça pique un peu, mais je trouve ça très bon.
Tu peux recommencer quand tu veux !


Elle en reprit une bouchée tout en lui souriant, savourant ce repas préparé avec amour pour cette occasion exceptionnelle.
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Georges le Sam 11 Oct - 20:45

Son papa avait décidé de faire une surprise à sa maman. Il l'avait mis dans la confidence, pour sûr qu'il savait que son fils ne trahirait pas son secret. Il lui avait même plus ou moins confié une mission, distraire sa maman pendant qu'il préparait tout. C'était une mission très importante.

Son papa s'était donc arrangé pour qu'il se retrouve tout seul avec sa maman dans sa chambre. Le petit garçon était aux anges. Sa maman pour lui tout seul, pas besoin de la partager avec son papa. C'était une vraie aubaine. Il fallait qu'il en profite et pour cela, il était prêt à rester tout éveillé.

Sa maman l'avait posé sur quelque chose de doux, ça s'appelait un tapis et même qu'il piquait pas ce tapis. Il gigotait tout son saoul la-dessus, enfin, il faudrait qu'il se calme un peu s'il voulait tenir tout le temps de la diversion. Parce que le temps, il n'avait pas bien compris ce que c'était... Une seconde, une minute, une heure... C'était quoi la différence ? Il n'en avait pas la moindre idée.
Lui, il ne connaissait que le moment de la tétée, le moment du câlin, le moment du jeu, le moment du lange, le moment du bain... Il ne connaissait que "le moment".

Là, c'était le moment de faire le fou avec sa maman pour accomplir sa grande mission. Pour que son papa soit fier de lui !

Sa maman lui avait enlevé le truc qui le serrait et il était libre de ses mouvements. Que c'était agréable pour le petit bonhomme. Elle lui chantait même une drôle de chanson avec sa jolie voix, sa voix de Maman. Ça avait l'air drôle les paroles. Ça parlait peut-être de lui ? Après tout, il était tout petit lui aussi.
Mais la chanson finissait déjà, il voulait qu'elle recommence !


"Encore ! Encore ! Encore Maman !"

Mais elle avait prévu un autre programme. Qu'est-ce qu'il était fort Georges pour distraire sa maman. En plus, elle faisait des trucs rigolos, elle le mangeait de bisous et ça, il adorait. Des bisous partout, sur le nez, dans le cou, des milliers de bisous !
Puis elle chanta à nouveau !


"Youpi, Maman, tu as une jolie voix ! Je veux apprendre la chanson moi aussi !"

Puis la voix de son papa, il entendit. Il venait déjà les chercher ?

"Zut, c'était trop court ! J'peux avoir du rab, s'il te plaît ?"

Son papa vint leur faire un bisou à tous les deux, un bisou qui chatouille avec sa grosse moustache. Puis sa maman lui remit ce truc qui serre et le donna à son papa. Il lui sourit, essayant d'expliquer à son papa qu'il avait rempli sa mission avec succès.
Ils passèrent dans la grande pièce et sa maman parut très surprise. Lui, il ne savait pas trop pourquoi, il ne voyait pas encore très bien... Puis, ils dirent des choses bizarres, des phrases avec trop de mots, mais il comprit que son papa lui posait une question.


Dis lui, toi à ta maman que c'est la plus jolie des mamans.... Toi, elle te croira sans problème.

Areuh... blllll... agaaaaaaaa.... tiiiidddddddddddooooooooouuu....

"Voilà, je lui ai dit ! Pis d'abord, j'arrête pas de lui dire que c'est la plus jolie ! Tous les jours, je lui dis, mais je ne sais pas si elle comprend bien..."

Le petit garçon rejoignit ensuite son couffin et son papa lui tendit un objet bizarre. Il n'avait jamais vu un bidule pareil. Qu'est-ce que cela pouvait-il être ?

"Oula, c'est lourd ! Est-ce que ça se mange ?"

Il mit le hochet en bouche avant de faire la grimace et de l'enlever.

"Beurk ! C'est pas bon, ça a un drôle de goût et puis c'est dur ! Une chance que je n'ai pas de dents, j'aurai pu m'en casser une..."

Il se mit alors à l'agiter énergiquement.

"Ah mais, ça fait du bruit ! C'est rigolo finalement même si ça ne se mange pas !"

Il joua avec son hochet sans plus se préoccuper de son papa et de sa maman. Il faisait sa musculation parce qu'il fallait bien se l'avouer, c'était une mini-haltère !
Puis son papa revint le chercher et avec sa maman, ils le mirent dans une drôle de chose.


"Qu'ont-ils encore inventé ? Ça sent drôle cette chose, mais c'est doux ! Waou, c'est agréable et je suis tout près de Maman. Je la vois bien de là et si je colle un peu plus mon oreille, je peux entendre les battements de son coeur ! Comme quand j'étais dans son ventre. C'est apaisant..."

Il se promena dans la pièce avec sa maman puis il retourna dans son couffin. Sa maman lui tendit de nouveau sa mini-haltère, il la prit mais la posa bien vite. Il avait fait assez d'exercices pour aujourd'hui. Il risquait de se la prendre sur la tête s'il insistait trop.
Il préféra mettre ses deux petits doigts dans sa bouche et il s'endormit doucement.
avatar
Georges
Admin

Nombre de messages : 6
Localisation : Avec ma Maman & mon Papa
Date d'inscription : 25/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Rick le Dim 12 Oct - 2:07

Rick regardait avec attention les différentes réactions que son épouse avait en goûtant le plat. Il n'était pas très fort en cuisine mais par amour, il pouvait faire des merveilles derrière les fourneaux, s'il s'en donnait la peine. Il suffisait juste ensuite d'adapter les réactions à la prochaine fois qu'il préparerait. Il la regarda finir son morceau en souriant.

C'est étrange, mais délicieux. Ça pique un peu, mais je trouve ça très bon.
Tu peux recommencer quand tu veux !


Rick se mit à rire. Il venait de se faire prendre à son propre jeu. Il avait préparé quelque chose de trop bon et venait de montrer que s'il mettait de la bonne volonté, il pouvait faire un bon repas. Son sourire et ses piques gentilles eurent raison de lui. Comment résister à cela ? Après tout, ils étaient unis pour le pire et le meilleur. Et comment ne pas voir que Tia était très heureuse de pouvoir passer du bon temps de temps à autre avec Georges, juste tout les deux. Lui, avait vraiment apprécié ce moment entre hommes à Cournon. Alors, il était prêt à l'aider à jouer avec leur fils. Il lui prit la main pour lui dire.

Tu sais quoi ma jolie Tia ? Je ne suis peut-être pas très fort en cuisine mais je sais surtout que tu étais vraiment très détendue tout à l'heure dans la chambre du trésor. Alors, je recommencerais pas aussi souvent que je veux, mais aussi souvent que tu en auras envie.

Rick s'arrêta un instant en se disant qu'il avait été peut-être un peu trop loin. Il décida donc de faire marche arrière.

Enfin, j'espère que ce sera pas... tout le temps non plus....

Rick se mit à rire... Un peu comme un petit garçon pris en faute. Il embrassa la main de son épouse. Puis, il goûta à son tour ce plat et le trouva très bon. Il avait rarement mis des épices dans sa cuisine mais il aimait bien le goût. Cela lui rappelait la paëlla que sa nourrice faisait quand il était enfant. Tiens, d'ailleurs, à l'occasion, il pourrait peut-être en faire un jour à Tia.

Jolie étoile, connais-tu le plat typique des pauvres en Espagne ? ça s'appelle la paëlla. C'est un peu épicé comme cela et c'est succulent.

Bien sûr, lorsqu'il vivait en Espagne, il était du bon côté de la barrière sociale, mais il se souvenait que sa nourrice était née dans une famille démunie. Et c'est elle qui lui avait appris à être un petit peu débrouillard. C'est d'ailleurs grâce à elle, qu'il n'avait pas eu trop de mal à s'adapter à sa vie de errance avant d'arriver à Montbrisson. Sans elle, il aurait sûrement mal fini. Après avoir terminé le repas, il débarrassa la table. Puis, il vérifia que Georges ne faisait pas de bêtises. Il le regarda un instant, dormir, les doigts dans la bouche. Il sentit alors son épouse venir contre lui et l'admirer avec lui. Il mit sa main sur sa hanche et lui sourit.

Il est vraiment merveilleux... Et si nous profitions de cette alcalmie pour s'asseoir devant le feu ?

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  feu Tiadriel le Dim 12 Oct - 20:47

Tu sais quoi ma jolie Tia ? Je ne suis peut-être pas très fort en cuisine mais je sais surtout que tu étais vraiment très détendue tout à l'heure dans la chambre du trésor. Alors, je recommencerais pas aussi souvent que je veux, mais aussi souvent que tu en auras envie.

Il jouait un jeu dangereux en lui disant un truc pareil. D'ailleurs, il dût s'en rendre compte car après avoir marqué un petit temps d'arrêt, il ajouta dans un souffle.

Enfin, j'espère que ce sera pas... tout le temps non plus...

Il se mit à rire et elle, elle éclata franchement de rire. Il était trop mignon. Puis elle se ressaisit, craignant d'avoir réveillé Georges, elle jeta un oeil en direction du couffin, mais le petit moustique dormait bien à poings fermés.

Ne t'inquiètes pas, je continuerai à faire la cuisine !

Elle regarda Rick goûter à son tour, se demandant bien qu'elle était cette lueur qu'elle avait vu passer dans ses yeux au moment où les épices avaient libéré leur saveur.

Jolie étoile, connais-tu le plat typique des pauvres en Espagne ? ça s'appelle la paëlla. C'est un peu épicé comme cela et c'est succulent.

C'était donc à ça qu'il avait pensé. Elle ne connaissait rien de l'Espagne et encore moins la cuisine locale... Mais elle était curieuse et voulait bien goûter à ce plat mystérieux.

Eh bien, non. Je ne connais pas du tout, mais je serai ravie de pouvoir y goûter.

Une petite lueur malicieuse passa dans son regard, fugacement.
Ils finirent tranquillement leur repas, puis elle l'aida à débarrasser la table. Elle avait vraiment très bien mangé. Elle le rejoignit alors qu'il vérifiait que Georges dormait toujours, se glissant à l'intérieur de ses bras, déposant un léger baiser dans son cou.


Il est vraiment merveilleux... Et si nous profitions de cette alcalmie pour s'asseoir devant le feu ?

Quelle bonne idée !

Elle lui sourit et ils allèrent s'installer devant la cheminée sur la peau d'ourse. Elle se lova à l'intérieur de ses bras protecteurs et posa sa tête contre le torse de Rick.
C'était agréable. Passer un peu de temps à ne rien faire, seulement profiter de sa présence.


Et si tu me racontais une histoire ? Tu dois sûrement en connaître des milliers...
Tu veux bien, s'il te plaît ? Promis, j'essaierai de ne pas m'endormir avant la fin.
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 & 2, Chemin du Vinois

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum