En attendant une nouvelle adresse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Jeu 27 Nov - 20:07

Ce matin, en se levant, Rick eut une drôle d'idée. Il savait que les festivités de noël approchaient à grand pas. Or, c'était la première fois qu'il allait le fêter vraiment avec Tia. En plus, cette année, il y avait aussi Georges. Que d'eau avait coulée sous les ponts depuis noël dernier. Ce serait-il imaginer cela l'année dernière à la même époque ? Sûrement pas....

Pour mettre son idée en place, il lui fallait un peu de bois. Aussi, après avoir fait sa fournée de pain, il s'était rendu chez Patxi. Le bûcheron était prêt à lui faire de ses mains, quand il eut compris l'idée de son ami, mais Rick préférait faire la surprise lui-même, car elle aurait ainsi plus de valeurs à ses yeux. Il prit donc son bois et il ne resterait plus qu'à le poncer et le polir de manière à obtenir ce qu'il voulait.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Dim 30 Nov - 2:50

Rick regarda son travail avec fierté. Il avait enfin terminé sa petite surprise. Il espérait que cela amuserait autant Georges que Tia. Il avait poli le bois et l'avait façonner pendant de longues heures à Lami. Il avait dû recourir à des trésors d'imagination pour ne pas se faire surprendre par son épouse. Mais au final, il y avait réussi. Le plus dur avait été de faire tenir les teintures sur le bois, mais il avait réussi. Il avait ensuite mis des petites boites dedans. La dernière touche serait de mettre les chiffres sur le bois.

Il n'y avait pas à dire c'était du bon travail. D'ailleurs dès que ça touchait au bois, le jeune homme se débrouillait plutôt bien. Il regarda une dernière fois son oeuvre et alla le mettre proche de la cheminée, bien en vue. Il se demandait ce que Tia dirait en le voyant. Connaissait-elle cette tradition ? Il l'avait vu en lisant par hasard un livre dans le hall de l'Archevéché quand il attendait l'Evêque.




Il s'apprêtait à mettre une explication dessus, mais une idée germa dans son esprit. Elle aimait tester sa patience, il allait donc jouer aussi avec elle. Il espérait qu'il ne se ferait pas avoir à son propre jeu.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  feu Tiadriel le Lun 1 Déc - 2:44

Rick préparait quelque chose, elle en était persuadée. Il avait été bizarre ces derniers jours... Elle avait bien essayé de le surprendre pour savoir de quoi il était question. Mais rien à faire, à croire qu'Aristote ne voulait pas qu'elle le sache avant l'heure. De toute manière, elle finirait sûrement par savoir de quoi il retournait exactement. Elle espérait juste que ça ne serait pas trop long.

Elle revenait du marché avec Georges, le petit bonhomme bien calé contre elle dans son porte-bébé, sa main posée dessus, son panier dans l'autre, bien emmitouflée dans des gants épais en laine pour ne pas sentir la morsure du froid, une écharpe lui mangeant la moitié du visage. L'hiver promettait d'être rude. Il faisait déjà une température terriblement rafraîchissante.

Elle fut contente d'apercevoir Lépi. Ils allaient pouvoir se mettre au chaud près du feu. Georges aurait bientôt faim et il lui fallait aussi préparer de quoi manger. Un bon potage pour commencer. Ça les réchaufferait bien.
Elle poussa la lourde porte et entra. Il faisait bon. Rick avait dû alimenter le feu pendant son absence. Elle monta, déposa son panier, puis son fils. Il dormait encore. Elle l'ota avec précaution du porte-bébé et le déposa tout habillé dans son berceau, lui enlevant son bonnet et ses gants, mais lui laissant son manteau pour ne pas le réveiller. Elle ne le couvra pas plus.
Elle se déshabilla à son tour et s'approcha de Rick, le nez un peu rouge et froid. Elle l'embrassa tendrement.


Je t'ai manqué ? Tu as faim ? Je prépare le repas ?

Puis elle tourna la tête et vit le cadeau de Rick près de la cheminée.

Oooooooohhhhhhhhhh ! Qu'est-ce que c'est ?

Puis sans vraiment attendre une réponse, elle se détacha de son époux pour s'approcher de l'objet en bois. Elle n'avait jamais vu une telle chose. Elle s'accroupit devant, telle une petite fille, passant un doigt timide dessus. Un arbre de Noël avec des tiroirs ? Quelle drôle d'idée... A quoi cela pouvait-il bien servir ?
Elle réfléchit... Il y avait des numéros sur les petits tiroirs. Il fallait sûrement les ouvrir un par un ?


C'est un arbre à surprises ? Je peux ouvrir les tiroirs ?
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Lun 1 Déc - 17:30

Rick venait tout juste de finir sa surprise lorsqu'il entendit la lourde porte s'ouvrir. Pendant un court instant, il se demanda qui entrait chez eux. Il reconnut d'abord le porte-bébé avant de s'apercevoir que c'était bien son épouse et non Marthe qui était ainsi emmitoufflée. Il sourit en la voyant. Il avait pris soin de bien chauffer le moulin, en sentant le froid extérieur. Les températures étaient tellement basses en ce moment, qu'il ne pouvait continuer les travaux de leur cabane. Cela prendrait juste un peu plus de temps qu'il n'avait prévu. Mais après tout, ils n'étaient pas si mal ici. Un peu serrés, mais tellement bien. D'ailleurs, il n'en fallait pas beaucoup à Rick pour qu'il se sente partout chez lui. Il lui fallait juste sa merveilleuse épouse, son adorable fils et ces deux petites boules de poils qui appartenaient à Tia : Inuki et Réglisse. Après le reste, c'était en supplément...

Il laissa son épouse se dévêtir et coucher Georges qui semblait dormir avant d'aller l'embrasser. Ce fut elle qui s'approcha de lui, le nez rouge et le visage frais, malgré les différents vêtements qu'elle avait mis pour se protéger. Il la serra tendrement pour la réchauffer un peu et lui sourit amoureusement.


Je t'ai manqué ? Tu as faim ? Je prépare le repas ?

Rick sourit à cette multitude de questions. Tia commençait à faire comme lui et à poser les questions en rafale. Il adorait ça.

Tu m'as terriblement manqué. Pour le repas, ne t'inquiète pas et oui j'ai ....

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase et de lui dire qu'il avait très envie de la serrer contre lui, amoureusement, que déjà son épouse avait aperçu la surprise.

Oooooooohhhhhhhhhh ! Qu'est-ce que c'est ?

Il la regardait faire d'un oeil amusé. C'était magnifique de la voir réagir ainsi. Il se rapprocha doucement d'elle et s'agenouilla à ses côtés. Puis, il s'assit en tailleur sur la peau d'ourse qui trônait devant la cheminée.

C'est un arbre à surprises ? Je peux ouvrir les tiroirs ?

Alors oui, ma jolie colombe, c'est un arbre à surprise mais tu ne peux pas ouvrir tous les tiroirs d'un coup. Comme son nom l'indique, il est là pour créer de la surprise et si tu ouvres tout aujourd'hui, il n'y en aura plus après. Tu vois, il y a 24 petits tiroirs, symbolisant le nombre de jours qui nous séparent des festivités de noël. J'aimerais que tu les ouvres une par une, jour après jour. Et si un jour, tu n'as pas le temps de le faire, tu pourras en ouvrir deux le lendemain, mais pas plus. Il n'y a rien de bien extraordinaire dans ces tiroirs, juste des petits objets que j'ai fabriqué pour toi et qui te seront utiles. Avec le mauvais temps qui n'en finit pas, j'ai plus de temps que prévu pour m'occuper de Georges, quand tu travailles et du coup, j'ai le temps de travailler certaines matières.

Rick se pencha vers son épouse et se remit à genoux à côté d'elle. Puis, un bras autour de son épaule, il lui montra la première boîte.

Celle-ci tu peux l'ouvrir dès à présent. Et après, on ira dîner si tu veux. Je t'ai préparé une soupe pour nous réchauffer.

Il connaissait d'autres moyens de se réchauffer, mais elles étaient réservées à la nuit, principalement. Il souriait en pensant à cela.

Dans le premier tiroir, Rick avait caché un magnifique coffret de senteurs . Maintenant qu'il avait obtenu son diplôme de biologiste, il se permettait parfois de faire des petites préparations olfactives. Et alors, qu'un jour, il avait découvert un parfum intéressant, il avait pris la décision de faire plusieurs petites fioles pour Tia. Il ne lui était plus resté qu'à les mettre dans un petit coffret en bois pour les ranger. Il aimait tellement quand son épouse ajoutait des petites touches parfumées sur sa peau qu'il avait décidé d'offrir ce premier petit objet. Il attendait maintenant avec impatience que son épouse ouvre ce tiroir.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Mar 2 Déc - 17:15

Après la réaction de Tia, les deux amoureux étaient passés à table. Rick avait préparé un velouté de châtaigne à son épouse. Le jeune homme aimait par-dessus tout faire des surprises à son épouse. Voir juste son magnifique visage s'éclaircir par un sourire, comme elle seule savait les faire, était un enchantement de tous les jours.

Le lendemain, Rick s'était levé de bonne heure pour faire ses miches de pain. Il en avait profité pour ajouter le second cadeau dans l'arbre à surprises.



Il regarda une nouvelle fois ce cadeau. Il caressa tendrement le cuir du porte-épée. Il se rappela les longues heures qu’il avait pris pour découper la peau, la tanner et la façonner. Puis, il lui avait fallu la coudre avec tout l’amour qu’il avait en lui pour son épouse. Il avait voulu lui offrir un meilleur porte-épée que celui qu’elle avait. Il l’avait fait beaucoup plus féminin que celui qu’elle avait en ce moment et qui s’accordait mieux avec sa tenue. Il espérait que ça lui plairait. Il ne serrait peut-être pas là à l’ouverture du tiroir, mais qu’importe, il aurait la réponse à son retour.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Mer 3 Déc - 19:22

Nouveau lever de soleil... Nouvelle idée de cadeau... Nouvelle surprise... Rick adorait ce petit jeu. Certes, il n'avait pas vu toutes les réactions de Tia à leur ouverture, avec leurs horaires en décalés, mais elle savait le remercier de ces petites attentions. Il essayait de lui offrir des choses qui lui soit utile dans leur vie de tous les jours. Hier soir, son épouse lui avait laissé Georges pour suivre un cours d'anatomie. Cela lui avait donné une idée de cadeau. Prochainement, elle pourrait attaquer le deuxième semestre. Afin qu'elle puisse passer son diplôme de biologiste dans de bonnes conditions, il avait décidé de lui offrir un cadeau utile.



Bien sûr, l'université prêtait aux étudiants qui n'en avait pas des mortiers basiques pour préparer leurs potions, le jour du diplôme, mais souvent, ils étaient mal nettoyés, ce qui faisait qu'il arrivait que la mixture n'était pas totalement conforme à l'originale et cela donnait des points en moins. Rick ne voulait pas que son épouse ait la malchance de tomber sur un tel outil de travail. Il lui en avait donc commandé un. Lorsqu'il l'avait reçu, il l'avait trouvé magnifique. Sûr qu'avec ceci, Tia pourrait passer haut la main son examen de fin d'année. Il lui faudrait qu'il lui demande d'ailleurs à quel moment, ils avaient lieu, pour qu'il prenne ses dispositions pour garder leur bout de chou.

En partant à Lami, le jeune homme se demanda ce qu'il mettrait demain dans la boîte à surprise. Serait-ce quelque chose de plus personnel, d'utile ou alors de plus coquin. Rick sourit à cette hypothèse. Il travaillait sur un petit projet et il se demandait s'il aurait fini demain.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Jeu 4 Déc - 12:45

Rick sourit en glissant la nouvelle surprise dans la boîte. Cette fois-ci, elle entrait dedans. Il avait réussi à la finir la veille au soir. Il y avait mis tout son coeur et tout son amour pour faire ce cadeau. Il s'imaginait comme Tia serait belle dedans. Il était persuadé que ce vêtement lui irait bien. Eh oui, la surprise d'aujourd'hui était un vêtement, mais pas n'importe lequel. C'était un dessous. Ce matin, le jeune homme avait eu des pensées coquines et il voulait offrir ce magnifique présent à son épouse. Au départ, il n'avait pas prévu de lui faire si tôt, mais après tout, puisqu'il était prêt pourquoi attendre.
L'étoffe rouge était somptueuse et soyeuse. Elle était douce au toucher et légérement transparente. Le fin tissu était réhaussé par une fine largeur de dentelle. Rick songeait combien elle épouserait parfaitement le corps de son épouse. Il avait rajouté dans la boîte le vêtement qui tiendrait parfaitement sa poitrine en place. Lui aussi était tissé dans l'étoffe rouge avec un tout petit peu de dentelle. Le jeune homme se demandait d'ailleurs si en trouvant le cadeau, son épouse n'aurait pas la même teinte aux joues que la surprise. Il se demanda s'il pouvait attendre sa réaction ou s'il devait aller travailler. Choix cornélien est très difficile. Il décida de remettre sa décision entre les mains d'Aristote. Sûr que lui saurait guider ses pas... Soit vers le rocking chair que Tia affectionnait pour endormir Georges, soit vers la porte qui le ferait descendre jusqu'à Lami.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Ven 5 Déc - 19:28

Rick était bien embêté aujourd'hui pour faire rentrer le nouveau cadeau. Il hésita à le poser sur la table et se dit que ce serait moins amusant. Il fallait donc qu'il cherche une nouvelle cachette pour mettre celui-là. En attendant, il réfléchit à ce qui lui restait comme idée et il sourit. Il allait donc changer d'idée et lui mettre quelque chose de moins volumineux. Et pour la surprise qui était prévue aujourd'hui, il ferait d'une autre manière pour que ça rentre. Mais il fallait qu'il travaille sur l'idée qui venait de traverser son esprit amoureux.

L'objet du jour provenait encore des restes de peaux et laine qu'il avait gardé en abandonnant le métier de tisserand. Il avait donc fait plusieurs petits cadeaux dans les chutes. Entre le cuir et le bois, il ne savait pas ce qu'il aimait le mieux. Mais dans les deux cas, il aimait les objets faits de ses mains.



La première des choses qu'il voulait pour cette jolie bourse, c'est qu'elle soit pratique. Il avait donc fait un passant pour que Tia puisse la glisser facilement à sa ceinture, sans risquer de la perdre et sans risquer de se faire détrousser. Ensuite, il avait préparé une jolie teinture pour le cuir. Il voulait qu'elle ait la couleur de ses yeux... la plus belle couleur au monde selon lui.... Il ne lui restait plus maintenant qu'à la glisser dans la boîte indiquant le chiffre 5. Il sourit en faisant cela et en se disant qu'il avait énormément de chance d'avoir une épouse comme elle. Maintenant que cela était fait, il pouvait aller faire son pain de la journée, avant de venir s'occuper de leur fils.
.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  feu Tiadriel le Ven 5 Déc - 20:30

Alors oui, ma jolie colombe, c'est un arbre à surprise mais tu ne peux pas ouvrir tous les tiroirs d'un coup. Comme son nom l'indique, il est là pour créer de la surprise et si tu ouvres tout aujourd'hui, il n'y en aura plus après. Tu vois, il y a 24 petits tiroirs, symbolisant le nombre de jours qui nous séparent des festivités de noël. J'aimerais que tu les ouvres une par une, jour après jour. Et si un jour, tu n'as pas le temps de le faire, tu pourras en ouvrir deux le lendemain, mais pas plus. Il n'y a rien de bien extraordinaire dans ces tiroirs, juste des petits objets que j'ai fabriqué pour toi et qui te seront utiles. Avec le mauvais temps qui n'en finit pas, j'ai plus de temps que prévu pour m'occuper de Georges, quand tu travailles et du coup, j'ai le temps de travailler certaines matières.

Mince... Juste un ? Par jour ? Ça va être dur de résister... Même si c'est pour attendre Noël ! Et le plus gros, il est dans la case du 24 ?

Elle l'espérait en tout cas. Elle se demanda ce qu'il avait pu mettre dans le premier tiroir, n'osant pas l'ouvrir sans son accord.

Celle-ci tu peux l'ouvrir dès à présent. Et après, on ira dîner si tu veux. Je t'ai préparé une soupe pour nous réchauffer.

Elle lui sourit et tira doucement le premier tiroir, avant d'ouvrir des yeux tout rond sur le coffret. Elle se demandait par quel miracle il avait réussi à le faire tenir dans un aussi petit tiroir. Il devait avoir un sacré secret. Elle ouvrit chaque fiole et en huma le parfum. Ça sentait vraiment très bon et elle savait que Rick appréciait quand elle mettait du "sent bon" sur son corps.

Waou, merci beaucoup ! C'est un très joli cadeau !

Elle l'embrassa tendrement, émue par cette marque d'amour. Il avait vraiment eu une idée merveilleuse et originale. Et en plus, il avait fait de la soupe. Elle n'avait plus qu'à mettre les pieds sous la table ou presque.

Elle dressa rapidement la table et servit la soupe de châtaignes. Elle ajouta dans la sienne des morceaux de pain. Elle souffla doucement dessus avant de goûter. C'était vraiment délicieux.


Elle est très bonne ta soupe, mon coeur !

Ils finirent de dîner tranquillement puis elle donna la tétée à Georges qui s'était réveillé. Elle put enfin le changer et le mettre plus à l'aise pour la nuit. Elle l'embrassa tendrement tout en le couvrant bien. Elle ne voulait pas qu'il prenne froid dans la nuit. Elle se glissa ensuite dans le lit, à côté de son époux, cherchant la chaleur de son corps pour y glisser ses pieds gelés. Elle ne tarda pas à se laisser emporter au pays des songes par Morphée.

Le lendemain matin, elle avait senti Rick se lever tôt, comme tous les matins. Elle ne savait pas comment il faisait pour se coucher tard et se lever si tôt. Elle avait bien du mal. Elle l'entendit s'habiller et farfouiller un moment près de l'endroit où était resté l'arbre à surprises. Y ajoutait-il un nouveau cadeau ? Elle qui pensait qu'ils étaient tous dedans... Elle essayerait de vérifier sa théorie un peu plus tard. Il n'en saurait rien. Elle s'était ensuite rendormie quelques heures avant d'ouvrir les yeux, chatouillée par un rayon de soleil.

Après s'être occupée de Georges et pendant que le lait de Rick chauffait, elle n'avait pu résister plus longtemps et avait ouvert le deuxième tiroir. Elle eut le souffle coupé devant la beauté de ce porte-épée. Il était magnifique. Elle passa doucement la main sur le cuir, admirant la qualité du travail, reconnaissant la griffe de son époux. En s'habillant, elle le passa à sa ceinture, avant d'y glisser son épée et de regarder le résultat dans le psyché. Elle trouva que c'était du plus bel effet. Elle sourit jusqu'aux oreilles avant de prendre Georges et le petit-déjeuner de Rick et de le rejoindre à Lami comme tous les matins.
Elle le remercia pour ce joli cadeau d'un sourire et d'un baiser avant de croquer dans un croissant frais. Il faudrait d'ailleurs qu'elle fasse attention. Avec toutes ces douceurs, elle avait repris du poids, ce qui l'inquiétait un peu. Si elle devenait grosse comme un tonneau, pas sur que Rick continue à l'aimer autant...

Le lendemain, le surlendemain et le jour suivant, elle avait encore eu de jolies surprises. Elle avait complètement oublié son idée d'ouvrir les tiroirs à l'avance pour voir s'ils étaient bien vides. Elle avait été encore gâtée. Un mortier, très pratique pour remplacer le sien, usé, des dessous magnifiques, qu'elle porterait pour lui faire plaisir et une petite bourse tout aussi jolie, pratique pour garder les écus en sécurité. Elle était très contente de toutes ses petites attentions. Elle comptait bien le remercier comme il se devait... Elle lui préparait d'ailleurs, une petite surprise à sa façon, mais ça, il ne le savait pas encore.
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Dim 7 Déc - 3:01

Aujourd'hui, 6 décembre, Rick avait mis un cadeau pour Georges. Il savait que le petit garçon assistait avec sa maman et même s'il ne comprennait pas encore la signification de tout cela, il avait le droit de participer à ces petites attentions. Par le temps froid, il avait décidé de faire un bonnet à son épouse et à son fils.



Pour son épouse, il avait choisi d'aggrandir un tout petit peu le bonnet pour que cela lui couvre parfaitement les oreilles. Puis, il avait continué son travail avec la laine restante et avait fait un bonnet pour Georges. Mais, il était bien embêté car il lui restait de la laine. Il décida donc de continuer son travail, en lui faisant un pull assorti au bonnet et des petits chaussons en laine.

Arrivé devant la boîte, il fut bien embêté car seuls les deux bonnets rentraient comme il faut dans la boîte. Qu'allait-il pouvoir faire du pull et des chaussons ? Il regarda autour de lui et vit en souriant où mettre le reste du cadeau. Il décida de le mettre sur la chaise et de la pousser sous la table. Ainsi, à moins que Tia s'asseoit à cet endroit, elle ne le verrait pas. Maintenant, il pouvait travailler à Lami et attendre avec plaisir son épouse et son fils pour le petit déjeuner.

En ce matin du 7 décembre 1456, le jeune papa décida de rajouter un cadeau pour son fils. Il avait adoré le sourire de son épouse quand elle était venue le remercier. Et après le petit vêtement, il décida d'offrir un jouet à Georges. Il avait donc pris un petit bout de bois, pendant que son pain cuisait et il avait commencé à le sculpter, avec son vieux couteau.



Il avait donc fait des petits animaux de la ferme. Il avait commencé par sculpter grossièrement, une vache, une poule et un cygne. Puis, comme il lui restait du bois, il décida de faire un chien et un chat, accompagné par un cochon. Le lapin fut le dernier à être taillé dans les chutes de bois. Il s'était arrangé pour que les jouets soient suffisamment gros pour que leur fils ne puisse les mettre à la bouche. Il avait aussi bien poli le bois pour qu'il ne reste aucune écharde qui dépasse. Il s'en était assuré d'ailleurs, en repassant sa main sur chacune des fasses des animaux de bois.

Il fut heureux en les glissant dans la boîte, de voir que cela rentrait totalement et sans difficulté. Il n'aurait pas à faire comme la veille et à chercher une solution. Une fois sa surprise en place, Rick put se rendre à l'atelier et voir pour préparer sa nouvelle idée pour les jours suivants.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Lun 8 Déc - 20:04

Rick avait aimé voir les yeux de son petit bonhomme s'ouvrir tout grand, la veille au soir devant ses animaux en bois. Certes, il tentait plus de les mettre à la bouche qu'autre chose mais il s'amusait et c'était bien. A sa naissance, il avait reçu un merveilleux hochet, d'une grande dame périgourdine mais Tia avait toujours eu peur qu'il se fasse mal avec cet objet. Aussi le jeune papa avait-il décidé de faire un hochet moins lourd pour le petit garçon. Il espérait juste que le changement se ferait en douceur. Et ça c'était moins sûr....

Ce matin-là, donc le jeune homme déposa son travail du moment dans la case marquée d'un 8. Il ne restait plus que 16 jours avant d'offrir de magnifiques cadeaux à son épouse pour noël.




_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Mar 9 Déc - 19:43

Il arrivait parfois quand il fallait mettre le cadeau dans la boîte, que Rick peste contre son invention. Il l'avait vraiment fait trop petite et il n'avait pas pensé à l'aspect pratique. Aussi décida-t-il de chercher une autre idée. Il ne voulait surtout pas que Tia voye les cadeaux avant d'ouvrir sa boîte quotidienne, sinon cela perdait de son charme. Aujourd'hui, il avait décidé de lui offrir un cadeau un peu plus original que d'habitude. Mais comme son idée n'entrait pas dans la boîte, il décida de l'écrire. Il prit donc un parchemin et une plume et après avoir utilisé sa plus jolie écriture, il souffla sur le vélin pour qu'il séche un peu plus vite... Il ne lui resta plus qu'à l'enrouler de manière à ce qu'il rentre dans la boîte. Et le tour était joué....

Lorsque Tia se lèverait, elle trouverait son joli cadeau.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Mer 10 Déc - 12:42

En ce matin du dix décembre, Rick avait choisi de ne pas mettre le cadeau dans la petite boîte. Il se doutait qu'il risquait de décevoir son épouse mais il avait un projet. Il voulait faire patienter son épouse jusqu'au soir pour lui faire la surprise. Cela faisait un petit moment qu'il travaillait sur un conte et hier soir, il l'avait terminé. Aussi avait-il décidé d'en offrir lecture à son épouse et à leur fils, lors de la veillée, après le repas. Il faudrait qu'à l'occasion, il le conte aussi à Kory et ses enfants. Peut-être le ferait-il, durant les festivités de Noël à Cournon.
Lorsque Tia vint partager le petit déjeuner avec lui, à Lami, il remarqua son petit visage triste. Cela lui fendit le coeur ! Aussi se rapprocha-t-il de son épouse et lui murmura


Sois patiente et la surprise ne sera que plus grande !

La journée se déroula tranquillement, ressemblant aux autres... Puis, il y eut un magnifique repas préparé par la jeune femme. Lorsque celui-ci fut terminé et que Georges fut habillé pour la nuit, Rick dit

Et si on ouvrait la surprise du jour ensemble ?

Le jeune homme avait profité que Tia s'occupe de leur fils pour glisser le parchemin dans la boîte. Le jeune homme sourit devant le regard de son épouse avant qu'elle ne se rende à l'arbre aux surprises.

On s'asseoit sur la peau d'ourse pour que je vous la conte cette jolie histoire ?

Et la petite famille se déplaça donc jusqu'à la cheminée. Georges dans les bras de sa maman qui elle-même était venue se placer dans ceux de son mari, tous écoutèrent presque religieusement la voix du conteur s'élever dans la nuit.

Il était une fois, dans un petit village, niché au cœur de la forêt, deux jeunes garçons d’une dizaine d’années. Ils n’étaient pas frères mais étaient nés presque en même temps, à quelques jours près. Ils avaient donc grandi plus ou moins ensemble. Dans ce village forestier, ils avaient une ambition secrète, devenir écuyers d’un chevalier. Et pour cela, ils devaient montrer leur courage et leur détermination.

On leur avait souvent fait peur dans le village, en leur disant de ne jamais s’aventurer dans la forêt. Elle était peuplée de méchants animaux, prêts à les dévorer crus. Combien de fois avaient-ils entendus cela dans leur vie ? De nombreuses, certainement. D’ailleurs, trop souvent, ils pourraient dire. Aujourd’hui, ils avaient décidé de montrer leur vaillance, en y allant. On disait aussi que la forêt était magique pour celui ou celle qui savait l’écouter. Les deux jeunes garçons étaient bien enclins à voir ce qui était vrai et pas. Ils prirent donc dans leur sacoche de cuir plusieurs objets. Il y avait dedans leurs trésors de petits garçons, mais aussi une corde et quelques gâteaux. Chacun d’entre eux avait aussi une épée en bois avec laquelle, ils s’amusaient l’un contre l’autre. Après une profonde inspiration et un regard vers l’autre pour s’encourager, les deux compères avancèrent dans le bois.

Quelle ne fut pas leur surprise de voir que ce n’était pas si terrible que ça, finalement. On entendait moins, le marteau du forgeron ou les raclements des lavandières au lavoir ou encore les sabots des chevaux. Par contre, on entendait plus les bruits différents, le vent dans les feuilles. Croyez-vous que les garçons eurent peur de cela ? Eh bien non… Peut-être qu’ils étaient tout simplement plus attentifs à la nature que les garçons de leur âge… Toujours est-il qu’ils continuèrent d’avancer, vaillamment et le cœur léger. Et soudain un cri plaintif déchira le silence de la forêt. Les deux garçons se regardèrent, ne sachant s’ils devaient rebrousser chemin et prendre leurs jambes à leurs cous ou si alors, ils devaient aller dans la direction des cris. Qu’est ce que cela pouvait être ? Un animal blessé ? Ils étaient là pour en apprendre plus sur la forêt, ils choisirent donc, après concertation d’aller voir doucement ce qui se passait.

Ils avancèrent prudemment car ils étaient plus curieux que téméraires. Et soudain, ils virent ce qui avait provoqué ce bruit. Là, dans un piège, il y avait un animal blessé. Le fer était en train de broyer la patte du faon. Ils regardèrent autour de lui, pour vérifier qu’il n’y avait pas de danger. Il ne fallait pas tomber nez à nez avec le chasseur, car il n’apprécierait sûrement pas de se faire voler son repas par deux jeunes enfants. Il ne fallait pas non plus qu’il y ait le parent du jeune imprudent, car ils auraient été alors en grand danger, surtout si c’était le cerf, son père. Le plus grand s’avança donc doucement, la main tendue devant lui pour faire renifler son odeur. L’animal prit peur et tenta de s’enfuir mais plus il tentait de reculer et plus le fer broyait sa patte blessée. Le garçon lui parla doucement pour l’apaiser tout en continuant sa progression lente et il arriva jusqu’à lui. Le second enfant avait lui aussi suivit le mouvement. Il tenta une première fois de libérer le piège à mains nues, mais l’un comme l’autre, virent que cela n’était pas possible. Le temps pressait. A tout moment, le chasseur ou un animal dangereux pouvait venir. Il fallait trouver une idée et rapidement.

Le plus grand des deux décida de faire levier avec son épée de bois, pendant que l’autre se chargerait de caresser l’animal pour le calmer. Il se mit donc à lui murmurer des petits mots à son oreille pour le rassurer. Après plusieurs minutes d’effort, il réussit à libérer le piège. Malgré cela, l’animal ne pouvait pas encore bouger. Délicatement, les deux garçons libèrent le jeune faon qui partit sur ses trois jambes. Arrivé au bout de l’orée, il se retourna vers ses deux sauveurs, comme pour les remercier. Mais, alors qu’ils pensaient pouvoir terminer leur expédition tranquillement, ils aperçurent une brute épaisse. Le genre de personne qu’on n’oublie pas de sitôt quand on a croisé son chemin. Ils auraient pu faire comme si de rien n’était, sauf que le plus petit était encore à proximité du piège à moitié cassé.

Le chasseur commença à brailler en leur demandant ce qu’ils avaient fait et de quel droit ils avaient osé lui voler son repas. Ils commencèrent à déglutir en se regardant. La diplomatie n’était pas de mise avec ce genre d’individus. Ils décidèrent alors de courir à toutes jambes pour échapper à ce tas de graisse. Ils pensaient pouvoir le semer rapidement mais furent plus qu’étonnés par sa vitesse. Une folle course poursuite s’ensuivit dans les bois. Les deux enfants courraient droit devant eux, sans se retourner, percevant de temps en temps le souffle de leur agresseur. Après de longues minutes, ils osèrent enfin regarder derrière et s’aperçurent qu’ils n’étaient plus poursuivis. Ils s’arrêtèrent donc pour souffler un peu. Mais ils étaient bien embêtés en s’apercevant qu’ils ne connaissaient pas du tout l’endroit. Sur leur droite, ils entendirent le clapotis de l’eau. Ils se dirigèrent donc dans ce sens, en se disant qu’en suivant le cours du ruisseau, ils atteindraient leur maison plus rapidement. Malheureusement, ce n’était pas une rivière mais seulement un petit lac, caché par des buissons et une grande montagne. Dans cette eau magnifique, une femme à demi-nue se baignait.

Les deux enfants, bien que préadolescents, furent émerveillés par ce corps magnifique. Et lorsqu’elle se retourna, ils furent comme envoûtés. La magicienne, puisque cela en était une, venait de les ensorceler. Personne n’avait jamais évoqué, dans le village, l’existence d’une fée ou d’une sorcière. Aussi à son invite, s’approchèrent-ils sans aucune crainte.

Je suis Animalisia, la reine des animaux. Je lis en vous, comme dans un livre ouvert et j’ai pu sonder votre cœur qui est bon. Si vous me voyez aujourd’hui, sous cette apparence, c’est que vous avez été bon pour un de mes sujets.

La magicienne leur expliqua qu’elle prenait différentes formes selon le cas et qu’elle vengeait le mal fait aux animaux. Aussi n’hésitait-elle pas à envoûter les chasseurs pour les punir par la suite, et à les garder emprisonnés dans un coin secret. Mais elle savait aussi récompenser les valeureux aux cœurs purs.

Je vais vous offrir un présent pour vous remercier de ce geste que vous avez eu dans la forêt, avec le jeune faon. Vous lui avez permis de retrouver ses parents, je vais donc, à mon tour, vous aidez à retrouver votre chemin.

La femme s’approcha des deux jeunes garçons et fit apparaître deux objets, un dans chacune de ses mains. Elle tendit au plus grand une sorte de lasso.

Cette corde est magique et a plusieurs pouvoirs. Elle peut faire plusieurs choses, il suffit juste que tu lui parles pour cela. Elle ne craint rien ni personne mais utilise-la à bon escient sinon, elle se retournera contre toi.

Le jeune garçon sourit et remercia la femme. Un objet magique c’était merveilleux ! La sorcière s’approcha de l’autre enfant.

Tu me sembles bien timide et ne parles presque pas. Je vais donc t’offrir un sifflet magique. Il a comme don de te permettre de communiquer avec n’importe lequel de mes sujets. Il te suffit pour cela de penser à ce que tu vas dire et de souffler dans ce morceau de bois en même temps. Mais attention aussi à ne l’utiliser que pour des nobles causes, sinon cet appeau pourrait bien se faire retourner contre toi, n’importe lequel de mes sujets.

La fée se recula de quelques pas et leur dit qu’il était temps pour eux de partir. Puis dans un volute de fumée, elle disparût. Les garçons se regardèrent incrédules et se demandèrent si ce n’était pas un rêve. Un petit haussement d’épaule du plus grand et il prit la corde dans ses mains.

Essayons, nous verrons bien ! Prends la corde avec moi et demandons lui de nous montrer le chemin !

Aussitôt dit, aussitôt fait et la cordelette qui semblait si petite entre les mains des deux enfants, commencèrent à s’agrandir et à onduler tel un serpent à travers la forêt. Les deux garçons se regardèrent et ils décidèrent d’un commun accord de la suivre. Et quelle ne fut pas leur surprise, en voyant qu’en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ils se retrouvèrent aux portes du village. La corde magique leur avait permis de se déplacer aussi vite que leurs petites jambes leur permettaient mais aussi sans la moindre hésitation. A l’entrée du village, se trouvait le chien du forgeron. Un gros canidé noir qui montrait les dents et aboyait à chaque fois que quelqu’un passait devant l’échoppe de son maître. Le fils de ce dernier aimait terroriser les autres enfants qu’il détestait par dessus-tout. Le plus jeune des deux aventuriers décida donc d’essayer son présent magique. Il demanda à l’animal de se taire et de s’asseoir tout en sifflant dans son morceau de bois. Et croyez-moi si vous le voulez, l’animal obéit malgré les ordres belliqueux de son jeune maître. Il lui montra même les dents ce qui fit partir le méchant garçon en hurlant.

Depuis ce jour, les deux enfants utilisèrent leurs objets magiques, sans oublier les sages conseils de la dame de la forêt. Mais, peut-être qu’un jour, nous les retrouverons dans d’autres aventures.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  feu Tiadriel le Mer 10 Déc - 21:57

Elle avait passé une agréable nuit. Rick s'était levé depuis longtemps quand elle ouvrit les yeux. Elle écouta les oiseaux chanter au dehors, dans un arbre non loin. Elle se leva et s'approcha doucement du berceau de Georges. Il dormait encore. Elle résista à l'envie qu'elle eut de lui caresser la tête, au lieu de cela, elle fit chauffer du lait et se dirigea ensuite vers l'arbre à surprises. Elle était très curieuse de savoir ce qu'il contenait aujourd'hui.
Elle tira doucement le petit tiroir et en sortit deux bonnets. Aucune chance qu'elle rentre dans le orange, il devait être pour Georges. Elle sourit. Ce n'était pas sa couleur préférée, mais son fils serait sûrement très mignon avec. Elle se releva, enfila le sien et regarda le résultat dans le psyché. Il lui donnait un air bizarre, mais il couvrait bien les oreilles. Elle aurait bien chaud avec ça. Elle le retira et le posa sur la table.

Elle s'occupa ensuite de son lait et alla chercher le pot en fer pour le mettre dedans. Celui-ci lui échappa des mains devant la cheminée et alla rouler jusque sous la table. Le bruit réveilla Georges en sursaut qui manifesta son mécontentement en poussant un grand cri suivis de pleurs. Elle alla le chercher et le calina un instant tout en le rassurant.


Ce n'est rien mon ange. Maman est juste un peu maladroite aujourd'hui.

Quand il fut calmé, elle le reposa dans son berceau, le temps d'aller chercher son pot. Le lait était chaud et elle ne voulait pas le laisser brûler ou refroidir. Elle tira la chaise et marqua un temps d'arrêt en découvrant le petit pull et les chaussons. Sacré Rick. Ce n'était pas entré dans le tiroir alors, il les avait déposés là. Elle avait bien failli ne pas les voir. Elle sourit avant de se mettre à quatre pattes et de ramper sous la table pour récupérer son pot. Elle revint en rampant en arrière et sortit finalement de sous la table, soufflant sur une mèche de cheveux lui barrant le visage, voulant la chasser. Elle se rebella et revint au même endroit. Tiadriel l'attrapa et la glissa derrière son oreille avant de se relever.
La trace de ses genoux sur sa robe, elle alla mettre le lait dans le pot et le ferma. Voilà, elle pouvait s'occuper de son fils maintenant. Elle retourna vers le berceau et le prit dans ses bras avant de s'installer sur le rocking chair pour la tétée. Quand il eut fini, elle lui fit faire son rot et le changea. Puis, elle décida de lui enfiler le pull tricoté par son papa. Elle voulait voir de quoi il aurait l'air à l'intérieur. Elle joua un instant avec lui avant de finir de l'habiller, le faisant rire aux éclats. Elle lui enfila les chaussons pour compléter la tenue. Il ressemblait... à une petite abeille. Elle sourit en regardant son fils. Finalement, ça ne lui allait pas si mal que ça. Elle le laissa sur la peau d'ourse avec son hochet et alla s'habiller à son tour, le surveillant du coin de l'oeil. Il faisait sa gymnastique du matin. Il avait réussi à rouler sur le ventre et il tentait de se redresser. Il tint un instant sur ses petits bras, avant de tout relâcher et de finir la tête la première par terre. Mais loin d'être découragé, il recommença.

Quand elle fut prête, elle le prit dans ses bras, lui chatouilla le menton, avant de lui déposer un baiser sur la joue pour le féliciter pour ses progrès. Il fallait l'encourager.
Elle lui enfila son joli bonnet orange, après l'avoir couvert de son manteau. Hum, les gants assortis, ça aurait pû être pas mal. Elle se demandait si Rick avait encore un peu de laine... Sûrement que non, dommage. Une fois tous les deux bien emmitouflés, ils rejoignirent Rick avec le panier du petit-déjeuner. Elle se demandait ce qu'il penserait en les voyant tous les deux, son fils abeille et elle avec ses longues oreilles de laine...



Le lendemain, le petit bonhomme fut encore gâté et en découvrant les objets en bois dans le tiroir, Tiadriel assit son fils devant l'arbre à surprises et le laissa les sortir tout seul. Elle le maintenait juste assis pour ne pas qu'il tombe. Il parut tout émerveillé par ses trouvailles, les goutant une à une. Ça avait l'air bon et il s'amusait bien. Elle l'avait ensuite déposé sur la peau d'ourse et l'avait laissé jouer tout seul un instant. Elle aimait le voir faire. Il se débrouillait de mieux en mieux...



Le jour suivant, il eut un hochet. Elle sourit. Elle avait eu peur que Georges se blesse avec le sien les premiers temps, puis voyant qu'il se débrouillait bien et avait évité les bosses, elle n'y avait plus pensé, jusqu'à ce qu'il en ait un nouveau.
Cependant, le petit garçon fut moins emballé par cet objet que par ses animaux en bois. Elle pensait déjà à le recycler pour quand il ferait ses dents. Il aurait de quoi mâchouiller sans se faire mal...



Elle commençait à trouver ce "jeu" des surprises très amusant. D'ailleurs la veille, elle avait eu droit à un bon pour un dîner. Et elle adorait les petits plats cuisinés par Rick. Alors quelle ne fut pas sa déception en découvrant le tiroir vide à son réveil ce jour là... Se pourrait-il qu'il ait oublié ?
Elle avait trainé les pieds comme une sale gamine en se rendant à Lami, un air tout triste sur le visage. Mais il n'y eut rien à faire... Rien à part patienter jusqu'au soir. Que le temps lui avait paru long. Pourtant elle avait été fort occupée dans la journée, mais le soir n'arrivait toujours pas assez vite.

Après le repas, quand Georges fut enfin prêt, le moment de la surprise arriva. Elle ne tenait plus en place et c'est fébrile qu'elle s'installa avec Georges sur la peau d'ourse, dans les bras de son époux.
Un conte ! Elle avait toujours aimé les histoires. Ses préférées étaient celles que sa grand-mère lui racontait quand elle était petite fille. C'est donc avec une grande attention qu'elle écouta celle-ci. Et cette fois-ci, elle ne s'endormit pas avant la toute fin, même Georges but les paroles de son père, les yeux émerveillés. Elle doutait que le petit garçon ait tout compris, mais quand c'était son père le conteur, il avait toujours l'oreille plus qu'attentive.

A la fin du conte, il bailla longuement, puis glissa ses petits doigts dans sa bouche et s'endormit. Elle sourit et tourna la tête vers Rick. Elle aimait sentir sa chaleur l'entourer. Elle déposa un tendre baiser sur ses lèvres.


C'était vraiment un très joli conte, mon coeur. Merci beaucoup de l'avoir écrit et de nous en avoir fait la lecture !
Je pense que ça pourrait faire une belle histoire à raconter aux enfants pour la Noël.


Elle lui sourit à nouveau et se leva pour mettre Georges dans son berceau. Elle déposa un baiser sur le front du petit bonhomme endormi, laissa son père en faire autant, puis ils regagnèrent leur couche ensemble.
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Jeu 11 Déc - 19:12

Rick avait appris par son épouse que le petit garçon n'avait pas autant apprécié son hochet qu'il ne l'espérait. Mais d'un autre côté, cela ne l'étonnait pas. Entre un magnifique cadeau offerte par une riche amie et un jouet en bois, le petit garçon avait su faire la différence. Il réfléchit à ce qu'il allait lui offrir. Il n'avait plus de laine pour l'instant pour continuer à habiller ses deux amours. Mais une productrice lui en avait promis quatre pelotes pour la fin de la semaine prochaine. D'ici là, il fallait combler la boîte à cadeau d'une autre manière. Il savait que son fils aimait bien ouvrir avec sa maman les tiroirs. Il décida donc qu'il mettrait non plus une mais deux surprises quand il le pourrait. Heureusement que le temps extérieur ne lui permettait pas d'aller travailler à la cabane. Sinon, il ne sait pas comment il aurait fait pour tout gérer.

Ce matin-là, le jeune homme avait décidé de mettre deux pièces rares. Il y a quelques temps, il avait trouvé sur le marché un étrange colporteur qui faisait des objets précieux en verre. Chacune de ses créations étaient uniques au monde mais il n'avait pas beaucoup de succès car les gens n'appréciaient pas beaucoup cela. Aussi bradait-il son travail, ce qui était fort dommage mais ce qui avait arrangeait Rick. Il avait vu un magnifique petit verre soufflé avec une forme bizarre. Il l'avait donc pris pour une bouchée de pain en se demandant ce qu'il pourrait y mettre.

Ils avaient longuement parlé de leurs vies respectives, de leur femme, de leurs enfants. Et comme il était un des rares à lui avoir acheté quelque chose, l'homme lui avait offert un petit pendentif qu'il avait trouvé en chemin. Il ne savait pas la valeur que cela avait mais il voulait lui le donner pour le remercier. Rick le prit en souriant. Il était sûr qu'il serait magnifique au cou de Tia, même si à ses yeux, il ne semblait pas valoir grand chose. Après tout, un objet n'a de valeur que celle qu'on lui donne. Fort de ce raisonnement, le jeune homme le mit dans sa sacoche de cuir.



Rick s'était souvenu la veille de la réaction de Tia, face au coffret de senteur qu'il lui avait concocté. Il se rappella le marchand au verre soufflé et décida de faire un parfum spécialement pour les bébés. Georges sentait bon le bébé, mais le jeune papa voulait lui faire une senteur que Tia pourrait lui mettre pour les grandes occasions. Heureusement qu'il avait fini le premier cycle de médecine avant les festivités car cela lui servait bien en ce moment.



Rick sourit en voyant que les deux pendentifs entraient parfaitement dans la boîte. Il espérait que Tia saurait quoi faire de l'eau parfumée. Mais il n'en doutait pas vraiment. Un nouveau jour de travail commençait pour Rick et il partit le sourire aux lèvres en espérant que son fournisseur de laine viendrait plus vite que prévu.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Dim 14 Déc - 2:12

En ce vendredi 12 décembre 1456, Rick avait entrepris de mettre dans la boîte à surprise, un petit cadeau pour son fils. Il savait qu'il aimait ses animaux et il aimait entendre les histoires de son père. Aussi avait-il décidé de lui faire un petit livre en bois. Depuis qu'il avait fait la rencontre avec Patxi, Rick s'était remis à aimer travailler le bois, comme lui avait appris celui qui l'avait conduit jusqu'à MB, après la mort de sa nourrice. Il avait donc fait de toutes petites planches, bien polies, sur lesquels, il avait dessiné des animaux dessus. Ainsi, le petit garçon pourrait les regardait à loisir. Pour faire tenir les pages entre elles, il avait réussi à faire passer un petit lien dans des trous. C'était assez sommmaire mais ça tenait bien.



Et pour son épouse, il avait décidé de lui acheter le grimoire qui lui serrait utile pour les bases de la médecine. Un pour deux aurait été suffisant, mais il préférait qu'elle ait le sien. Maintenant qu'elle venait de terminer la biologie, c'était mieux à son avis.



C'est le sourire aux lèvres que Rick partit travailler ce matin-là. En plus, arrivé à Lami, il eut l'heureuse surprise de trouver la laine qu'il avait commandé. La journée commençait bien. Et après avoir mis en route ses miches de pain et le passage de Tia, il s'était mis au travail. Les festivités à Cournon arrivaient à grands pas et il fallait bien admettre que son épouse n'était pas très bien équipée pour une bataille de boules de neiges. Aussi avait-il décidé de lui tricoter le matériel nécessaire pour qu'elle ne prenne pas froid.

Le samedi 13 décembre 1456, le jeune homme était en mesure d'offrir à Tia la tenue de la parfaite lanceuse de boules : une écharpe, un bonnet et des gants assortis. Le bonnet qu'il lui avait fait été chaud mais un peu étonnant sur sa tête. Il n'en était pas très fier à dire vrai. Aussi avait-il décidé d'en refaire un tout simple.



Certes, la tenue était un peu voyante, mais c'était fait exprès pour que le jeune homme puisse la reconnaître de loin pour la bataille. C'était tellement amusant de la viser elle, qu'il fallait qu'il puisse la reconnaître à coup sûr. Et avec le reste de laine, il s'était même fait plaisir en tricotant des gants pour le petit garçon, et la panoplie qui va avec. En plus, hormis la couleur, il ressemblait à sa mère.



_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Lun 15 Déc - 1:06

En ce dimanche 14 décembre, alors qu'il ne restait plus que dix jours pour attendre l'arrivée de la fête de la Nativité, Rick avait décidé d'offrir un nouveau cadeau pour ses deux amours. Le premier pour sa jolie épouse était de lui préparer tout simplement le déjeuner au lit. Il avait été faire quelques viennoiseries et il était remonté à Lépi pour lui apporter. Le jeune homme avait adoré le sourire sur le visage de sa jolie Tia. Il avait tellement aimé cela qu'il avait décidé de passer le dimanche en leur compagnie. Aujourd'hui, il ne sortirait pas de chez eux. D'ailleurs, la neige tombait en abondance depuis le début de la journée et cela ne donnait pas envie de faire autre chose, que de rester devant le feu de cheminée. Le reste du cadeau pour son épouse serait que ce serait lui qui aujourd'hui s'occuperait de tout. Il lui offrait une journée de repos total : pas de repas, pas de corvée, juste à s'amuser avec Georges, ainsi que le nourrir. Ca il ne pouvait se substituer à elle.

Dans la boîte à surprise, il avait donc mis pour son fils, de nouveaux animaux en bois.



Après une journée des plus merveilleuses, en famille, il avait été décidé de prendre la route en ce lundi 15 décembre. Direction Sarliève où les festivités devaient avoir lieu. Mais la journée n'aurait pas été merveilleuse, sans une surprise. Rick avait donc mis dans sa petite boîte, des petits cubes en bois pour que Georges puisse s'amuser.



Et pendant que Tia s'occupait de leur fils, Rick chargea les bagages dans la cariole. Le chemin serait sûrement long avec la neige, mais il n'hésiterait pas à descendre pour aider leur cheval dans la neige. Le jeune homme avait bien pensé à mettre dans ses affaires, différents petits cadeaux pour leurs amis présents. Il avait aussi amené son vieux couteau pour sculpter du bois. Ce qui plaisait le plus à Rick, c'est qu'il n'emmenait pas avec eux, l'arbre à surprise. De ce fait, il n'était plus limité dans la taille du cadeau. Bien que la taille n'avait pas toujours été un soucis et que le jeune homme avait pris des aises avec les objets à cacher.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Rick le Ven 26 Déc - 12:36

Rick était tranquillement attablé devant un parchemin, la plume dans la bouche. Depuis plusieurs semaines, quelque chose le gênait et il n'arrivait pas à le dire à son épouse. Certains pourraient trouver cela étrange mais le jeune homme craignait sa réaction. Il avait tenté par deux fois de lui en parler et elle s'était emportée. Le jeune homme avait donc préféré souffrir en silence, mais plus les jours passaient et plus le mal le dévorait. Il se décida donc de lui écrire un poème. Peut-être qu'ainsi, elle comprendrait sa peine. Il le fallait car certains jours, il n'en pouvait plus.... Il laissa donc courir sa plume sur le parchemin et fut étonné de la vitesse de son inspiration. Il le relit une dernière fois et craignit qu'un cataclysme ne se prépare. Mais décemment, il ne pouvait faire autrement. Il espérait juste que son épouse comprendrait et que ce ne serait pas le mot tant redouté qui apparaîtrait.... En soupirant, il déposa ce précieux parchemin sur la table bien en vue....

Quel est ce mal-être qui me ronge ?
Est-ce un cauchemar ou un simple songe ?
Pourquoi cette tristesse qui me taraude ?
Pourquoi cette angoisse dans mon cœur rode ?

Je me sens parfois tellement seul et isolé
Mais comment pourrais-je lui avouer ?
Que depuis quelque temps la tristesse fait le guet ?

Comment lui dire que je suis un bateau échoué ?
Sur les plages de la si triste mélancolie
Que je suis quelqu’un qui s’ennuie
Et que j’ai l’impression d’être délaissé.

Comment réussir à lui faire comprendre
Que j’aimerais être le phénix renaissant de ses cendres
Que pour l’instant je suis l’ombre de moi-même
Et que je me sens de plus en plus blême ?

A-t-on besoin de vraies vacances
Quand on se dit qu’il n’y a plus autant de patience ?
Mais a-t-on le droit d’imposer cela
Même lorsque tout ne va pas ?

Comment lui faire ouvrir ses jolis yeux ?
Comment lui dire que j’ai besoin d’elle
Que je m’ennuie loin de ses jolies ailes
Et que j’ai tendance à déprimer un peu

Peut-être est-ce seulement un moment de solitude
Peut-être ai-je besoin de plus de plénitude ?
Peut-être me fais-je trop d’idées
Et que tout ceci n’existe que dans mon cœur désespéré

Mais pourtant, il me semble passer à côté
De jolis moments à ses côtés
Je n’ai pas le droit ni l’envie de la voir quitter
Cette institution pour qui elle m’a préféré

Elle est tellement bonne dans ce qu’elle fait
Mais elle en fait beaucoup trop
Jusqu’à plier son joli dos
Devant le poids de ses responsabilités

S’en rend-t-elle compte de tout cela ?
Ou ne suis-je qu’un goujat ?
Je devrais peut-être lui ouvrir les yeux
Mais j’ai peur de la blesser un peu

Oh bien sûr je connaissais ce soucis
Le jour où je suis devenu son mari
Mais n'ai-je pas espéré au fond de moi
Qu'elle lève le pied quelque fois ?

Je pense que la réponse est oui
Mais je ne lui ai jamais dit
Elle a déjà pour moi quitté ses frères du Saint-Esprit
Et moi je l'ai toujours connu ainsi

Non, je ne peux décemment pas lui parler de ses absences
Et je préfère souffrir en silence
Et qu'Aristote qui veille si bien sur nous
M'aide à ne pas plier le genou

Et à rester aussi solide que le roc
Et à surmonter ma peine et ce choc
Nous devons surmonter cette épreuve en bloc
Et me dire que je suis un homme, pas une loque

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 40
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant une nouvelle adresse...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum