Le bûcheronnage par Lamalice de Thiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le bûcheronnage par Lamalice de Thiers

Message  feu Tiadriel le Mer 20 Fév - 11:38

Lamalice a écrit:

Le bois au Moyen-Age...

Comment travaillaient les bûcherons du moyen-âge, quels outils utilisaient-ils ?

Ils utilisaient des haches, des scies passe-partout, des doloires (sorte de hache) qui servaient pour dégrossir les arbres et équarrir ensuite les troncs afin de les transformer en poutre par exemple.

Aux alentours de l´an mil, les hommes connaissaient 3 matériaux : la pierre, le métal et le bois. Le bois est un matériau vivant, contrairement à la pierre et au métal. L´arbre a grandi et possède des défauts, le rapprochant de l´homme. Le bois a une prédominance indiscutable dans l´échelle des valeurs médiévales.

Dans la symbolique du Moyen Age, le bois a des effets bénéfiques : le manche de la hache réduit la nocivité du fer de la tête. De la même façon, cette opposition entre métal et bois se retrouve dans celle entre forgeron et charpentier. Le charpentier travaille un matériau noble et pur, le forgeron est une sorte de sorcier vivant dans les feux de l´Enfer (i.e. sa forge).


Les bons arbres :

Le chêne est l´arbre gaulois de référence et tout comme le hêtre, il fournissait une part importante de l´alimentation des animaux.
Le châtaignier avait également la faveur des paysans pour ses fruits si précieux en Automne.
L´arbre bénéfique par excellence est incontestablement le tilleul, utilisé dans la pharmacopée pour ses vertus sédatives.
Le frêne, arbre adoré des germains est également un arbre apprécié pour la qualité de son bois et utilisé pour la fabrication d´armes (javelots, lances, flèches).
Enfin le bouleau, arbre blanc, symbolise le bien et est ainsi utilisé dans la fabrication des verges qui servent à flageller les possédés et les délinquants pour en expulser le mal.

Les mauvais arbres :

if, arbre que l´on rencontre fréquemment dans les cimetières était facilement associé à la mort dans la symbolique moyenâgeuse. Sa toxicité est largement vilipendé par les auteurs de toute époque. Son bois, souple et résistant était employé pour la fabrication d´arcs et de flèches.
Le noyer figure aussi au nombre des grands réprouvés essentiellement pour sa capacité à inhiber la flore qui pourrait entrer en compétition avec lui. D'où la fameuse superstition qui incite à ne pas dormir sous un noyer, sous peine de nausées, maux de tête et de risquer d´être visité par le Diable. En revanche, tous les produits du noyer (fruits, bois, écorce, feuilles) sont appréciés à juste titre du monde médiéval.
aulne est également un arbre craint. Il pousse dans les marigots, ses feuilles restent vertes jusqu'à leur chute et il brûle sans fumée. De plus c´est une essence qui "saigne", son bois jaune devenant rouge lorsqu'il est exposé à l´air. Il n´en faut pas plus pour en faire un arbre diabolique ayant partie liée avec les puissances infernales.

_________________
avatar
feu Tiadriel
Admin

Nombre de messages : 449
Localisation : Au Soleil, à côté d'Aristote !
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cheztiadrieletrick.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum