Mystère à Montpensier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mystère à Montpensier

Message  Rick le Dim 22 Nov - 0:09

Rick a écrit:[hrp]Ce Rp est un jeu et chaque personne qui veut participer est la bienvenue. Demain ou après-demain, j'installerais le plateau de jeu et les consignes. Mais en attendant, je vous invite à venir vous inscrire[/hrp]

Orube venait d'être élue bourgmestre de Montpensier. Et c'est naturellement que la jeune femme s'était tournée vers son parrain de coeur, Rick, pour lui offrir le poste d'adjoint à la culture. Le jeune homme avait accepté de reprendre avec plaisir son chapeau de bouffon. L'époque était maussade et le village désert en raison de la guerre. Les mauvaises nouvelles affluaient à la maréchaussée et le jeune homme était assez inquiet pour ses amis partis à la guerre. Il lui fallait donc se distraire pour oublier ses ennuis et surtout distraire les villageois. Le dernier mandat avait été catastrophique au niveau de l'animation, avec un adjoint aux abonnés absents. Lui, voulait renouer avec les animations dignes de sa soeur, Kory. Il avait donc prévu des jeux et des concours littéraires. Il avait beaucoup d'idées en tête et aujourd'hui, il s'était lancé.

[Bureaux de la maréchaussée]

Rick n'était pas de garde cette semaine sur les remparts, mais comme tout membre de la maréchaussée, il se devait de passer régulièrement dans leurs bureaux communs pour relever les différentes affaires. Et aujourd'hui, c'était du lourd qui l'attendait. Une sombre histoire de brigandage qui avait mal tourné. Sur les routes de Montpensier, une personne avait été agressée par un ou plusieurs individus. Mais là où tout se corsait, c'était qu'il y avait eu mort de la victime, sans que celle-ci ne dévoile l'identité du coupable. De la victime, ne connaissant pas le nom, on ne savait d'où elle venait.

Montpensier étant une plaque tournante du duché, desservie par quatre villages, il fallait absolument trouver les personnes qui étaient entrées dans le village cette nuit. Un petit message à la douane pour connaître les suspects entrés puis plusieurs autres pour savoir qui avait quitté Montluçon, Moulins, Thiers et Clermont, cette nuit. Ces personnes pourraient peut-être témoigner sur ce qu'elles avaient vu durant leur voyage.


Bonjour Elais,

Une sombre histoire a eu lieu sur les chemins bordant Montpensier cette nuit. Pourrais-tu me donner les entrées du village pour cette nuit ?

Merci pour tout.

Amitiés,

Rick

Il ne restait maintenant plus qu'à attendre les nouvelles. Mais avant tout, il fallait afficher une demande d'information pour savoir si quelqu'un avait rencontré la victime, dans le village ou sur les chemins.

Avis à tous

Cette nuit, une personne s'est fait attaquée sur les chemins bordant Montpensier. Elle a réussi à arriver jusqu'au village où elle est décédée sans mentionner son coupable. Si vous avez vu quelque chose ou si vous avez rencontré la victime, merci de venir me trouver aux bureaux de la maréchaussée !

Rick
Elais a écrit:Assise derrière le vieux bureau de la douane, le nez plongé dans l'écriture de son rapport, Elais releva la tête lorsqu'elle entendit un drôle de bruit du côté de la fenêtre. Un pigeon venait de rater quelque peu son atterrissage et s'était tout bonnement écrasé sur la vitre, croyant probablement cette dernière ouverte. Elle eut un soupir navré ; cela faisait la troisième fois depuis l'aube que cet évènement arrivait. Aujourd'hui le soleil avait été au rendez-vous, ce qui avait poussé la jeune femme à faire un peu de nettoyage dans la pièce, mais surtout à laver l'unique vitre des lieux qui, on pouvait l'avouer, manquait cruellement de clarté. La tâche n'avait été facile, mais elle avait usé de toutes sortes d'idées afin de rendre cette fenêtre aussi transparente qu'au premier jour, et à vrai dire, elle constatait qu'elle avait bien réussi.

Posant soigneusement son porte-plume, la douanière se leva aussitôt et s'empressa d'aller ouvrir la fenêtre. A son grand plaisir, elle trouva l'oiseau sur ses deux pattes, un œil rond fixé sur elle. Sa main se rapprocha de sa tête pour lui offrir une caresse réconfortante quand elle aperçut un petit rouleau de parchemin attaché à l'une de ses pattes. Curieuse, elle prit le pigeon dans ses bras et détacha délicatement le petit fardeau de son messager, avant de le reposer et d'en lire le contenu.

Après lecture, elle rejoignit sa besace et fouilla à l'intérieur pour en attraper un petit morceau de pain qu'elle avait amené pour son déjeuner matinal. L'émiettant, elle retourna auprès du volatile et déposa le contenu de sa main près de lui...

Cela fait, elle se réinstalla à son bureau et attrapa plusieurs parchemins, l'un avec les arrivées du jour et un autre totalement vierge. Reprenant son porte-plume, elle nota soigneusement les informations que l'on venait de lui demander par courrier.


[rp]
Bonjour Rick,

Voici une liste des entrées matinales, j'espère que cette dernière vous sera utile pour votre sombre histoire.

Anne dite la Sulfureuse
Cathy dite la black
Joe dit le Black
Dame Cely dite l'aguicheuse
Dame Floriane dite la Noble
Duc Deville dit le Riche
Guillermo dit Cheveux au vent
Rose, Dame de Haute Savoie
Rudolf dit le marin
Sir Gondefroy dit le Renard
Sir Minoy dit le Charmeur
Soeur Thérèse dit l'évêque brigande

Amitiés,

Elais.[/rp]

Lorsqu'elle eut fini, elle roula soigneusement le parchemin, tria quelques feuillets qu'elle prit soin de rassembler, puis se leva, ces derniers en main, et passa sa cape autour de ses épaules avant de se diriger vers la porte et de s'éclipser dans les ruelles de Montpensier.


***
Rick a écrit:Rick, ayant reçu les informations qu'il avait demandé à Elais, prit la décision de lancer officiellement le jeu. Peut-être qu'ainsi les gens viendraient s'inscrire avec un visuel. Le jeune homme donna donc l'ordre aux charpentiers de construire sur la place publique, un grand terrain de jeu.



Il demanda ensuite d'indiquer l'emplacement des témoins. Ces noms, il les avait obtenus grâce aux informations de ces collègues de la maréchaussée. Il espérait maintenant que les apprentis-maréchaux ou les détectives confirmés trouveraient le coupable. Il lui resta plus qu'à aller afficher les règles dans le bureau du bouffon qu'il occupait depuis le début de la semaine.
Rick a écrit:Rick laissa les joueurs s'installer sur la case départ. Au nombre de sept, ils étaient prêts, tous à résoudre ce mystère qui s'était déroulé sur les routes proches du village. Le jeune bouffon de la mairie s'installa sur un podium à proximité des apprentis maréchaux d'un jour.

Oyez ! Oyez ! Chers joueurs ! Comme vous le savez, vous devez trouver qui a commis ce crime crapuleux. En collaboration avec les services de la maréchaussée et de la douane, j'ai réussi à avoir des informations sur 12 suspects. Des voyageurs ont sûrement assisté à l'agression. A vous de démêler le vrai du faux.

Rick prit une pile de parchemins et en distribua un à chaque joueur.



Sur les suspects, voici un peu ce que j'ai réussi à trouver. Dame Cely et Anne sont deux anciennes filles de joie qui ont choisi d'utiliser leurs charmes pour voler les hommes. Auraient-elles pu dans le noir confondre notre victime avec un homme ? Ont-elles changé de mode opératoire ? Difficile à dire.
Cathy et Joe sont complices. Difficile de dire d'où ils viennent, ni pourquoi leur peau est si noire.
Selon mes sources, Soeur Thérèse aurait eu une révélation et aurait abjurer sa foi pour voler. Personne n'a su me dire si elle gardait ce qu'elle volait ou si au contraire elle le redistribuait.


Rick sourit à son public avant de continuer.

Pour ce qui est de Rudolf, on sait juste qu'il a travaillé sur un bateau, dans sa jeunesse. Parmi les suspects, nous avons aussi des gens nobles ou qui se prétendent nobles pour voler les voyageurs. Méfiez-vous en tout cas de leurs atours. Certains n'hésiteront pas à se cacher, à votre vue. Pour les autres suspects, ils sont pour le moment inconnus de nos services.

Rick frappa ensuite dans ses mains pour faire entrer ses deux cochons qui permettraient aux joueurs d'avancer.

Pour ceux qui ont déjà joué avec moi, je ne vous présente pas mes deux fidèles collaborateurs. Pour les autres voici les frères Dédé. Ne les martyrisez pas trop, ils vous feront avancer plus vite.

Rick sourit à son entourage.

Bon si vous n'avez pas de questions, je vous laisse avancer sans oublier de me dire où vous vous rendez.



Une fois les candidats bien installés, Rick était prêt à commenter la partie. Il jeta un coup d'oeil à son fils et sourit en le regardant.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère à Montpensier

Message  Rick le Dim 22 Nov - 0:12

Lamentin a écrit:Lamentin était arrivé sur la place, il écouta les indications du bouffon de la mairie. Il s’arrêta quelques instant sur le parchemin des douze suspects, et hésita. Les informations supplémentaires donné par Rick pouvaient être précieuse, il ne fallait pas les oubliers, il décida donc de les noters sur un parchemin.

Il hésita longuement vers ou aller, et il vit que les autres avaient la même réflexion Il prit finalement la route vers l’Ouest du Village, a vrais dire au début tout était sur la chance, celui qui choisira le meilleur témoin prendra l’avantage.
Hermanicus a écrit:Herma après avoir quitté le bureau du bouffon se rendit au lieu où se déroulerait le jeu. Il n'y avait pas encore grand monde, mais les participants ne tarderaient pas à arriver! En attendant que tous soient là, il écouta attentivement la présentation des suspects faite par Rick.
Rick a écrit:Rick vit les premiers joueurs tirer la queue de leur dédé, sans se démonter.

Chers villageois, voici nos sept apprentis détectives se lancent à l’assaut des témoins. Sur la place du village, Arnault et Hermanicus n’ont vraisemblablement pas entendu le top départ. Le maréchal de Montpensier explique peut-être à son concurrent d’un jour, comment mener à fond un interrogatoire. Ah l’esprit de la maréchaussée est toujours présent ! Vraiment une belle famille que celle-ci !

Commençons par le plus jeune de nos détectives, sans vouloir pourtant faire du favoritisme à mon fils. Georges s’amuse donc à tirer de toutes ses petites forces sur la queue du cochon qui avance doucement mais sûrement. Il se rend chez Romaric le Romain et lui pose plein de questions. Que va-t-il sortir de cet interrogatoire ? En attendant de le savoir, regardons maintenant, Agna qui se précipite vers la sorcière. Mais à peine entrée dans sa maison, qu’elle en ressort et se précipite vers Eloi le Chauve. Mais que fait donc notre diaconesse, arrêtée à mi-chemin ? Pense-t-elle être à l’abri des regards indiscrets pour étudier l’indice ? A moins que, mais oui, elle doit adresser une prière à Aristote. Et vraisemblablement ce dernier l’a entendu car il lui propose de récupérer l’indice d’un de ses adversaires. Qui va-t-elle choisir ? Qui va-t-elle choisir de ralentir pendant un certain temps ?

Laissons-la réfléchir et regardons Dame Soizic. Cette dernière espère suivre les traces de Sœur Agna et se précipite dans son sillon chez la sorcière. Mais étrange, elle n’en sort pas immédiatement. Aurait-elle plus de questions que notre sœur à lui poser ? Cham, quant à elle, voit une concurrente chez la sorcière et elle décide d’éviter la maison. Du coup, elle avance en direction de la bohémienne. Malheureusement pour elle, le dédé était un peu fatigué et ne va pas jusqu’à la destination prévue. Allez courage Cham, la maison n’est plus très loin.

De son côté, Lamentin choisit une toute autre tactique. Il prend la décision de partir dans une direction que personne n’a encore prise : celle de la maison de Guenièvre. Est-ce une tactique de sa part ou l’homme aurait-il reconnut les charmes de la donzelle ? Est-il simple séducteur ou alors beaucoup plus fin limier ?

Chers villageois, c’est donc un début d’enquête tout doux qui s’amorce. A la fin du premier tour, Sœur Agna semble prendre un petit avantage sur ces adversaires, pendant qu’Hermanicus et Lamentin n’ont pas suivit le début de l’enquête.




[hrp]Prochain tour de jeu pour demain 22 h[/hrp]

Edit pour oubli d'image
Cham a écrit:Cham avait suivit Lamentin sur la place ou rick .. heu... non le bouffon..donnait les explication sur les différents suspects de l'énigme a résoudre . Tout les participants n'étaient pas encore présent , mais cela laissera le temps à Cham de prendre note de tout ce qui pouvait l' intéresser pour faire son enquête . Elle savait qu'elle n'était pas très doué dans ce genre d'histoire mais bon elle était bien décider de donner le maximum pour avancer à retrouver le suspect de ce crime crapuleux .
Hermanicus était lui aussi déjà entrain de ce concentrer sur l'énoncer de Rick.

Cham réfléchissait encore et encore , bientôt on pourrait voir la fumée sortir de dessous sa chevelure brune tant elle marmonnait a essayé de savoir ou et qui elle irait voire pour répondre a ces questions . Mais quand elle sorti de sa concentration inhabituelle et s'aperçoit que déjà les autres s'étaient élancer dans leur recherche.

Cham décida de partir tranquillement pour le coup observant la direction qu'avait prit chacun d'eux essayant d'analyser ce qu'il pouvait faire chez l'un ou l'autre des suspects .
Cham commença par voir le petit détective George se précipiter chez un certain Romaric le romain . Mais que pouvaient ils se dirent . Quand elle vit ressortir agna tel un trombe de chez la sorcière . Cham la regarde faire , un peu inquiète , comme elle devait être horrible et faire peur pour que la diaconese s'échappe aussi vivement ou peut être qu'elle a déjà trouvé ce qui lui fallait pour avancer dans cette recherche. Mais Dame Soizic ne semblait pas être inquiete , elle , car elle alla a son tour voie cette sorcière . Cham en frissonna de tout son corps . Elle décida donc d'aller elle aussi voir la bohémienne . Quand a Cham elle ne s'arrêtait pas a ce toute petite maisonnée .

Cham se demande bien pourquoi Lamentin et hermanicus étaient parti dans une autre direction qu'eux . Enfin en attendant elle continua son chemin bien tranquillement tout en reflechissant.
Soizic a écrit:Toute frétillante à l'idée de s'amuser un peu, elle arriva sur le lieu de rendez-vous. Le plan de jeu était superbe. Un vrai travail !

Mais pour l'heure, il n'était plus temps de s'extasier, l'enquête allait commencer, et elle était bien déterminée à découvrir le coupable rapidement ! Jouant le jeu à fond, elle donna à Rick ses coordonnées et l'endroit où elle voulait aller : Désirée la sorcière. Une dame qu'elle avait déjà vu dans le bureau du bouffon l'avait devancé. Ce premier indice serait crucial. Il déterminerait la suite des déplacements.

Elle entra chez la sorcière. Endroit mystérieux.


Que... Qu'avez-vous à me dire ?

Pour toute réponse, une phrase, une phrase seulement. Soizic était un peu restée sur sa fin.

Hum... Pouvez-vous m'en dire plus ?

Mais la sorcière était repartie dans ses pensées les plus obscures... Voyant qu'elle ne pourrait en tirer rien de plus, elle sortit de la demeure. Le soleil l'éblouit.

Réfléchir, bien réfléchir... Qui irait-elle voir ensuite ?
Arnault a écrit:Arnault hesitant , se dit : Mouais , j'en ai mener des enquetes pour arretter des traitres , mais la javoue sans indics..c'est dure
Bon ba tentons chez euh..tien rolf , le paysan , qui sait
Il se mit en marche , regardant un peu au alentours , a la recherche d'indice
Rick a écrit:Et voici que le deuxième tour du jeu commence. Nous avons de tout dans ce tour. Les très rapides qui prennent à peine le temps de réfléchir aux indices données, les trop lents qui réfléchissent entre chaque coup, les indécis qui mettent du temps à se décider sur les personnes à aller voir, les tout petits qui ont envie d’aller vite mais que leur taille ne permet pas de faire comme ils veulent. Sept candidats et autant de tactiques différentes.

Dans les indécis, la palme d’or revient sans conteste à Arnault qui n’a pas encore compris comment on tirait la queue des cochons. Allez courage Arnault, ils ne vous mangeront pas, vous pouvez la toucher, elle resteront quand même en tire-bouchon.

Dans les très lents à réagir, nous avons d’un côté deux dames Soizic et Cham qui ne savent plus ce qu’elles doivent faire. Enfin surtout Cham d’ailleurs. Notre ancienne tribun est en pleine rêverie. Se serait-elle endormie d’un coup comme ça ? Personne ne veut aller voir ? Et que fait donc Soizic ? Elle a l’air d’avoir énormément de questions à poser à la Sorcière. A moins que cette dernière ne la retienne en otage ou soit en train de l’ensorceler d’un coup. Je crois qu’il va falloir qu’on envoie la brigade de secours. Quand à Hermanicus, il essaye de rattraper son retard du premier tour. Il se précipite chez le rouquin avant de sortir pour réfléchir à l’indice donné. Alors Herma, l’indice te convient-il ? Le rouquin vient en effet de donner son indice à son troisième détective en herbe.

Eh oui, vous comptez bien. Deux sont passés le voir mais trois ont eu l’indice. Comment est-ce possible ? Tout simplement parce qu’Aristote a donné un coup de chance à sa fidèle servante en lui donnant la chance de prendre l’indice de quelqu’un d’autre. Et notre diaconesse a choisi l’innocence de Georges pour lui voler son indice. D’ailleurs a-t-elle peur que mon fils lui courre après ? Ou est-ce la bête sans nom qu’elle craint ? En effet, après un passage éclair chez la sorcière, Agna se précipite tout aussi vite chez Eloi le chauve. Mais une telle course, quand on est pas préparée physiquement, ça laisse des traces. N’est-ce pas ma sœur ? Cette dernière est obligée de reprendre son souffle à mi-chemin entre le chauve et la blonde.

Au loin, d’ailleurs, elle peut apercevoir que Lamentin a obtenu l’indice de la blonde pulpeuse. Voyant sa rivale d’un jour arriver à toute allure, il ne cherche pas à comprendre et avant qu’elle ne lui vole à lui aussi son indice, il continue sa lancée vers l’espion. Juste devant la porte, notre détective décide de réajuster sa tenue. Se pourrait-il qu’il n’ait pas que poser des questions à Dame Guenièvre ? Ou est-ce que lui aussi sa course folle sur le plateau lui a occasionné quelques désagréments ? Encore une énigme à résoudre d’ailleurs.

Quand à mon petit détective en herbe, il sort doucement de la maison du rouquin et a choisit de ne pas se précipiter vers la Bohémienne. Pour l’instant, il est plutôt en train de chercher la meilleure stratégie pour faire corps avec son Dédé. Alors fiston comment vas-tu t’y prendre ? Vas-tu te laisser tirer par le cochon, en le tenant par la queue ou alors vas-tu faire comme le fils d’Aigue qui murmurait à l’oreille des cochons, sur le jeu de l’oie ?

Bon, je crois qu’il est temps pour vous de recevoir vos indices. Attention si vous voyez un pigeon se rapprochait de vous, ne sortez pas votre lance-pierres car il contient sûrement l’indice que vous venez d’obtenir.




[hrp]Pour dimanche soir, 22 h, les nouvelles coordonnées car je sais pas si samedi j'aurais le temps de poster[/hrp]

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère à Montpensier

Message  Rick le Dim 22 Nov - 0:15

Lamentin a écrit:Lamentin était parvenu a son premier indice. Il écouta attentivement ce que lui disait la blonde.

Ah oui intéressent ! Merci bien ! Puis ajouta dans un soupçon d’innocence, Comment puis je vous remercier ?

La blonde ne se fit pas prier pour demander ce qu’elle avait envie … faut dire qu’elle était jolie Guenièvre …
Après cette mésaventure, qui l’avait quelques peu retardé, il prit la direction de Marcus l’espion, c’était peut être une erreur, mais il pensait qu’avec un surnom pareil il allait pouvoir l’aider. Sur le chemin, il repensa a sa belle blonde, il essayera de repasser par la ..
Arnault a écrit:Arnault , sortant de chez le Paysan, ne semblait rien avoir appris
Ralala , mais quelle bonne idée d'allez voir ce pecno!
Au mieu j'aurais appris les techniques pour bien semer un champs
Il soupira. je me fais vieu , c'est plus trop mon truc les jeux de pistes
Bon , voyons voir
Il regarda a droite a gauche , et enfin tira sur la queue du cochon , qui lui semblait peu sur pour faires des recherches... passant d'une ruelle a l'autre , il ne comprenait pas trop ce que voulez cet animal[/i]
Enfin bon il se décida a allez chez marcus l'espion
Un bon indic , se dit-il
Hermanicus a écrit:Hermanicus avait commencé ses investigations... aidé de son seul sens logique, il se mit à parcourir les lieux en interrogeant les témoins...
la première personne était un roux pas bavard pour un sous qui ne lui dit pas grand chose...

pas très informé sur les événements, hermanicus se rendit ailleurs en espérant avoir cette fois plus d'informations...
Rick a écrit:Le troisième tour débute enfin et avec lui, on peut s’apercevoir qu’Arnault n’a toujours pas compris comment il faut faire pour avancer. Vous avez besoin du parfait détective en herbe, mon jeune ami ? Peut-être devriez-vous faire un détour par le bureau du bouffon, vous y trouverez les règles.

Rick se mit à rire et continua à commenter.

J’ai comme l’impression que nous assistons au premier embouteillage des temps médiévaux. Que de monde entre les maisons de la Bohémienne et du Rouquin ! C’est à se demander si les différents apprentis détectives ne se sont pas donnés rendez-vous pour s’échanger les informations. J'espère que personne n'a encore prévu le brigandage d'indices sur les chemins du plateau de jeu. Ce serait un comble ! Et pendant que Soizic et Cham font une course effrénée en direction du Rouquin, pour être la première à avoir l’indice. Georges, part dans l’autre sens et se dirige toujours de son pas tranquille vers la Bohémienne. Le plus jeune de nos détectives frappe doucement à la porte, avant d’entrer. Qu’il est bien élevé quand même ! Vous ne trouvez pas ? Tout le contraire d’ailleurs d’Hermanicus ! Ce dernier après avoir rendu visite au Rouquin, double notre valeureux petit garçon, pour interroger avant lui, la Bohémienne ! Ah les bonnes manières se perdent de nos jours. Georges, vas-y, tu y es presque ! La bohémienne devrait t’aider dans ta quête !

Sentiment de fierté paternelle en voyant son fils aussi bien élevé, Rick se dit qu’il faudra qu’il félicite aussi son épouse pour cela. Et à nouveau, on repart vers le commentaire pour les deux derniers joueurs.

Et si nous regardions à l’opposé du plateau de jeu. Là-bas, seule au monde, ou en relation avec le Très-Haut, Sœur Agna rend une visite éclair à Guenièvre la Blonde. Aura-t-elle remarqué quelque chose dans cette maison, après la visite prolongée de son concurrent ? J’aimerais bien être une petite souris, pour savoir ce que notre diaconesse en chair et en os a vu durant son entrevue. Et si on prête plus attention à Lamentin, la tête dans les étoiles semble nous montrer qu’il n’a pas oublier son interrogatoire avec la Blonde Guenièvre. D’ailleurs, cette visite lui a donné des ailes. Regardez-le comme il court. Marcus l’Espion et Rolf le Caucasien se mettent de suite à table devant ses questions. Et notre Roméo qui se fait à nouveau beau devant la nouvelle maison. A-t-il deviné qu’à l’intérieur se cachait Hildegarde la Paysanne ? A moins qu’il l’ait vu à travers la fenêtre ou remarqué les petites culottes qui sèchent sur le fil. Toujours est-il que Lamentin est aux portes de cette maison.

Certains détectives vont plus vite que d’autres, mais surtout ne perdez pas courage. Les indices peuvent pleuvoir très rapidement. La seule solution est de savoir murmurer à l’oreille des cochons. Saurez-vous le faire pour le quatrième tour ? Il est temps pour nous de rendre l'antenne et de vous donner rendez-vous pour demain soir.



[hrp]Prochaines coordonnées pour lundi 22 h[/hrp]
Arnault a écrit:Pfiou , rien toujours rien!
Eh bah , faut que j'arrette de penser a ma d'moiselle et que je me concentre un peu
Il "murmura" a son cochon , de l'amener chez guenievre la blonde
Stupeur! il avait eu du flaire
Allez va! il le suivit venant enfin de comprendre comment marcher ces ptites bestioles , a vrai dire il avait plus l'habitude de les avoirs dans son assiette bref!
Pour une fois il allait bien tomber sur un témoin
--Georges a écrit:

Georges était arrivé avec son papa et Marthe sur le plateau de jeu.
Heureusement qu'il était fermé, sinon, les dédés auraient tous pu partir et pour les rattraper... Et puis, après, il n'aurait plus pu jouer.
Il choisit le sien avec grand soin. il avait un peu peur qu'un dédé trop gros ne le fasse tomber, alors il prit un petit porcelet. Le seul hic... Il ne le savait pas encore, mais un porcelet n'allait pas aussi vite qu'un cochon. Il n'avait pas pensé à ça le petit bonhomme.

Il avait convenu avec Marthe qu'elle le suivrait parce qu'il ne savait pas s'il comprendrait tout. Déjà que les informations données par son papa au début du jeu lui avaient parues plus qu'obscures...


Dame Cely et Anne sont deux anciennes filles de joie qui ont choisi d'utiliser leurs charmes pour voler les hommes. Auraient-elles pu dans le noir confondre notre victime avec un homme ?

Des filles de joie ? Ça n'était pas des dames heureuses ? Et puis le charme... C'était comme quand Georges il faisait les yeux doux à Maman pour avoir des câlins ? Et puis d'abord, pourquoi elles étaient dans le noir si elles ne voyaient rien ? C'était complètement stupide ! Il suffisait d'allumer une chandelle et hop, elles auraient pu tout voir !

Soeur Thérèse aurait eu une révélation et aurait abjurer sa foi pour voler.

Des mots compliqués... Ça voulait dire quoi un truc pareil ? Abeujuré ? Aucune idée. Et à chaque fois, il inondait Marthe de questions. Elle lui répondait comme elle pouvait tout en lui souriant. Qu'est-ce qu'elle était gentille, Marthe !

Méfiez-vous en tout cas de leurs atours.

Ça, il connaissait ! Un tour, il en jouait souvent à ses petites soeurs. Elles étaient toujours mortes de rire ensuite. Finalement, il était aussi un peu bouffon, comme son papa !

Son parchemin bien en main, il avait déjà bien regardé le visage des suspects. Ils pouvaient tous être coupables ou innocents. Rien ne pouvait transparaître sur le parchemin. Même pas une petite croix sur celui de Georges qui aurait dit : "Fiston, c'est celui-là le suspect, mais bon, attends un peu avant de le dire, histoire que ça ne soit pas trop flagrant !"

Il glissa ensuite le parchemin dans sa poche. Il le froissa un peu pendant la manoeuvre, ayant tenu à le faire tout seul de sa seule main valide.
Puis, il s'approcha de son porcelet.


Ze 'eux alle' pa' là !

La direction indiquée à l'intéressé, il lui tira la queue et s'accrocha très fort. Le démarrage le surprit un peu et il courut très vite derrière sans le lâcher. Au moins, il finit sur ses deux jambes, même s'il n'était pas allé très loin.
Il avait atteint son objectif, le sieur avec les cheveux oranges.


Bonzou' sieu' aux ze'eux o'anges ! Ze zuis 'Oge ! 'ous awez 'u que'que soze ?

Il tendit alors l'oreille pour entendre la réponse parce qu'il lui la chuchota. Zut se dit alors Georges ! Il avait vraiment besoin d'un indice supplémentaire. En plus, la dame d'Aristote avait eu le droit de lui voler ce qu'il venait de découvrir. Elle avait fait comme Soeur Thérèse ? Abeujuré sa foi pour voler Georges ?

Un peu dépité mais non découragé, il tira à nouveau sur la queue de son mini dédé après lui avoir indiqué la direction souhaitée. Il ne parcourut qu'une toute petite distance mais il commençait à comprendre les accélérations et décélérations de l'animal. Il avait juste besoin d'un petit peu de pratique.
Il avait tiré trop gentiment et il recommença donc, un peu plus fort, cette fois. Il arriva devant la porte suivante.
Poli, il frappa et attendit que la personne derrière l'autorise à entrer. Il fut presque bousculé par un autre candidat qui loin de prendre la peine de frapper, entra en lui passant sous le nez. Il resta un moment la bouche grande ouverte, avant de la refermer et d'avaler sa salive. Elle avait menacé de déborder et de tâcher sa chemise...

_________________

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère à Montpensier

Message  Rick le Ven 27 Nov - 18:24

Soizic a écrit:Après la sorcière, la bohémienne. La course était rude, car elle savait qu'une autre détective avait les mêmes indices qu'elle.

Elle ne restât pas longtemps chez Esmeralda. L'indice était simple, clair et concis. Il ne fallait plus qu'elle traîne. Direction le Rouquin ! Tant qu'à faire, autant y aller dans l'ordre sur le chemin pour éviter des demi-tours inutiles ! Mais à ce rythme là, elle risquait de se faire devancer.

En chemin, elle répétait les indices dans sa tête. Elle décida de ne pas les noter, histoire d'éviter qu'un morceau de parchemin ne soit perdu malencontreusement. Si les écrits restent, ils sont parfois volatiles !
Agna a écrit:Agna qui avait reçu deux indices les nota sur un petit vélin et les glissa dans son corsage pour ne pas les oublier dans la précipitation du jeu . Elle alla rejoindre son petit cochon rose et lui chatouilla le bout de la queue pour qu'il avance encore un peu . Peut être que cette fois-ci elle aurait un nouvel indice pour avancer dans ses recherches.
Rick a écrit:Et voilà que débute enfin notre quatrième tour. Et comme une bonne nouvelle ne va jamais seul, nous avons l'immense bonheur de voir enfin Arnault nous rejoindre. Après être resté sur place à grommeler contre les cochons qui refusaient d'avancer, après avoir tenté de les tirer et de leur faire du chantage au maïs, l'homme décide de relire les règles et surtout le paragraphe concernant l'avancée du cochon ! Bravo Arnault ! Il se décide alors de rattraper son retard, en courant à toute allure vers Guenièvre la Blonde. Qu'est-ce qui le pousse à courir dans cette direction ? A-t-il eu vent de la manière dont le témoin donne son témoignage aux hommes ? Ou alors est-ce un simple hasard ? Toujours est-il qu'Aristote ou quelqu'un d'autre ne veut pas le voir s'approcher de La Blonde. Et le voilà obligé de faire un détour par la maison de Rolf le Caucasien. Mais est-ce vraiment un détour ? N'est-ce pas plutôt un signe du destin ?

D'ailleurs en parlant de destin et d'Aristote, si nous rejoignons sa représentante, Sœur Agna ! Cette dernière s'est précipitée en direction de l'Espion. Une visite très rapide avec un indice en sa possession, la diaconesse décide de faire le point, juste après la maison. A-t-elle déjà une idée du coupable ? Sait-elle où elle doit le chercher ? Difficile à dire, tellement son visage reste concentré sur la pile de petits bouts de parchemins qu'elle cache soigneusement dans le seul endroit où personne irait cherchait.

Personne ? Ca c'est moins sûr. En effet, Hermanicus décide de continuer son chemin d'un pas sportif. Et après une visite chez la sorcière, il s'arrête et trouve un parchemin lui offrant la possibilité de choisir un indice chez ses adversaires d'un jour. Va-t-il choisir d'en prendre un parmi ceux cachés dans le corsage d'Agna ? Va-t-il plutôt choisir l'attitude de la diaconesse et s'en prendre au plus petit du jeu ? Qui va donc être la victime de notre maréchal ? Peut-être profitera-t-il de l'inactivité de Lamentin qui se trouve encore aux portes de la paysanne. L'homme cherche-t-il ses mots pour séduire son témoin ou alors a-t-il perdu pied devant le charme de la femme ? A moins que... Aurait-il aperçu le paysan et aurait-il attendu que le chemin soit libre pour récupérer le précieux indice ? Toujours est-il qu'il ne bouge plus, tétanisé qu'il est par une force obscure.

De leurs côtés, Cham et Soizic continuent leur course effrénée pour se rendre chez Waldo dict le joyeux. Au tour précédent, Soizic était en tête de la course. Mais il faut croire que Cham a trouvé le moyen idéal pour faire avancer son cochon, car ce dernier la propulse avant son adversaire. J'espère Cham que tu n'es pas en train d'empoisonner mes Dédés avec des céréales interdites !!!! Les deux femmes se trouvent maintenant aux portes de Waldo ou presque. Laquelle des deux arrivera la première vers ce témoin ? Sera-t-il celui qui leur donnera l'indice manquant ? Vivement le cinquième tour pour savoir cela.

En général, je garde toujours le meilleur pour la fin. Et pour moi, le meilleur, reste mon fils ! Si si, je suis objectif ou presque ! Ah la fierté paternelle, il n'y a rien de tel pour commenter un jeu, non ? Bref, revenons à nos moutons, ou plutôt à nos cochons. Le porcelet de Georges a commencé à comprendre qu'il fallait qu'il coure un peu plus vite, s'il veut que le plus jeune des détectives réussisse à résoudre le mystère. Il fait donc une visite à la bohémienne puis directement à la sorcière où il reste un moment. Que peut-il faire donc pendant tout ce temps ? Déjà Cham était restée un long moment chez ce témoin, contrairement à d'autre. Une histoire de famille ? En tout cas, j'espère qu'il ne risque rien.

Il est temps pour moi de vous laisser savourer vos différents témoignages et on se retrouve dans quelques minutes.




[hrp]Si possible, coordonnées pour ce soir 22 h.[/hrp]

Edit pour oubli de l'image
Arnault a écrit:Ahhh! bah je savais bien que mon Maïs aurait raison de ce dédé
Bah remarque , il finirat pas sur une planche a découper

Fier d'avoir enfin réussi a faire comprendre au dédé ce qu'il cherchait
Il murmura : Direction Chez marcus , l'espion!
arnault avait prévu une bouteille d'hydromel , de sa composition.
Une recette secrete , qu'il avait appris il y a bien longtemps
Il suivit le Dédé qu'il esperait voir trouver le bon chemin
Hermanicus a écrit:les indices s'accumulaient mais laissaient Herma dans le doute : encore trop de suspects potentiels... Il espérait pouvoir trouver une meilleur information dans les minutes qui suivaient.

'acré milliard de didju... sont pas clairs ces témoins moi... un bon interrogatoire serait plus efficace moi je dis...

Et herma reprit son bonhomme de chemin tout doucement...
Agna a écrit:Agna avait eu encore un indice mais ne comprenait rien a rien dans ce qu'on lui disait. Elle espèrait pouvoir arriver vers une personne qui pourrait peut etre l'aider plus facilement .

Agna se mit à tirer très fort sur la queue de dédé espèrant le faire avancer plus vite.


Allez fainéant avance je dois aller voir une dame vite vite ou je te donne plus de maïs.
Rick a écrit:Le cinquième tour de jeu se met tranquillement en place. Et avec lui peu de changements en fait. Lamentin, Cham et Soizic restent sur place. Les deux femmes doivent sûrement reprendre leur souffle après une telle course. Elles se jaugent, elles se jugent ou alors, les indices qu'elles ont reçus les laissent perplexes. C'est dommage qu'aucune d'entre elles n'ait choisi de coiffer l'autre au poteau. Ah moins que tout cela, ne soit qu'une question de respect. Si tel est le cas, chapeau bas, mes dames.

Le plus étrange reste tout de même l'attitude de Lamentin, qui reste bloqué devant la paysanne. A croire qu'elle n'y est pas seule et que l'homme attend son tour. D'ailleurs, Agna s'interroge à mi-chemin entre la maison de Rolf et celle de Hildegarde. A-t-elle vu l'hésitation soudaine de Lamentin ? A-t-elle peur de voir quelque chose d'illicite dans cette maison ou alors, elle aussi, préfère-t-elle respecter son adversaire en se disant, premier arrivé, premier servi. Si tout le monde devient aussi respectueux de ses co-détectives, le coupable va pouvoir s'enfuir sans soucis. Allez du nerf, chers villageois, il faut l'arrêter.

Arrivé chez Rolf le Caucasien et voyant que la route vers la Paysanne est bouchée par deux autres détectives, Arnault choisit un repli stratégique. A moins qu'il ne soit têtu et choisisse d'aller voir à tout prix, La Blonde. Rappellez-vous, au tour précédent, il a été détourné de son chemin par un appel urgent du Caucasien. C'est donc d'un pas décidé qu'il fait un petit détour par l'Espion. L'information est-elle intéressante ? Va-t-elle lui permettre de découvrir qui est le coupable et surtout où il se cache ? On attend avec impatience de savoir ce qu'a décidé l'homme.

D'ailleurs, en parlant du tour précédent, rappellez-vous aussi que Soeur Agna cache ses indices dans son corsage, pensant que personne ne lui prendra un tel indice. C'était malheureusement sans compter sur Hermanicus et son goût immodérée pour les lieux sacrés. Il n'hésite pas à rejoindre la diaconesse pour lui voler un indice : celui de la blonde Guenièvre. A y réfléchir, sachant qu'il se trouve sur le chemin de ce témoin, j'aurais pris une autre tactique. Mais, lorsqu'il s'agit de faire vite et que l'on touche à des endroits interdits, forcément, on ne prend pas toujours les bonnes décisions. En tout cas, il semble troublé par ce qu'il a vu et c'est d'un pas modéré qu'il avance vers chez le Chauve. Un indice obtenu et le voilà qui reste à l'écart pour étudier ses indices.

Pendant ce temps, mon adorable blessé de fils tire très fort sur son porcelet qui avance en couinant à toute allure. A son tour, il passe très vite voir Eloi le Chauve et par un heureux hasard, le voilà qui s'installe à côté d'Hermanicus. Va-t-il en profiter pour lui donner une leçon de politesse, vu que le maréchal lui l'avait grillé devant chez la bohémienne ? Va-t-il lui demander des conseils pour interroger les témoins récalcitrants ? En tout cas, Hermanicus, j'espère que tu ne vas pas t'en prendre à un plus petit que toi. N'oublies pas que tu dois protéger femmes et enfants en priorité ! Toujours est-il que mon petit héros n'a pas traîné chez la sorcière, contrairement à sa tante qui était restée coincée un long moment là-bas. Allez courage fiston, je suis sûr que tu peux y arriver !




[hrp]Coordonnées pour ce soir 22 h. [/hrp]

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère à Montpensier

Message  Rick le Ven 27 Nov - 18:27

Arnault a écrit:L'espion aux allures de criminel , qui avait essayer de se faire la malle avec la bouteille d'hydromel , aprés sa tentive de porter un coup de couteau en vain , Arnault ayant parer et porter une clé de Bras a Marcus
Merci bien , messire Marcus , mais il n'y avais vraiment pas de raison d'être violent , notament pour tenter de partir avec mes ecus et mon hydromel.mais au vu de votre colaboration avant cette malheureeuse attaque de votre part. j'aurais bien partager, en tout cas pas votre souffrance
Il le relacha l'envoyant bouler dans une table , qui s'écroula sous le poid de l'espion

Il repartis , Allez Dédé Motive toi! Et avec un peu d'chance t'auras 2 écus de Maïs
Il fonça chez Eloi , regardant son cochon s'emballer
Ola Ola! Calme toi
Il dut courrir aprés , dans les ruelles
Hermanicus a écrit:Le tour repartait... Quand Herma aperçut Agna sa si chère diaconesse glisser discrètement des documents importants dans son corsage... Il y avait là un tour à jouer! Herma s'approcha d'Agna l'air préoccupé. et lui tint à peu près ce discours :

Ho Douce Agna! si ton plumage est à l'image de ce que dévoile ton corsage, tu dois être le phénix des habitants de Montpensier! Ho? mais que vois-je derrière toi?

profitant du fait qu'Agna devait etre plutôt perturbée apr son discours, Herma plongea chastement sa main dans le corsage et tout en touchant forcément les saints du paradis, il piocha un papier et eut le temps d'en prendre connaissance avant qu'Agna ne puisse réagir...

Heu hum... Alors c'était ca le saint des saints? intéressant ton indice!

et Herma fila droit vers des cieux plus cléments car Agna commençait à tourner rouge vif
Agna a écrit:Agna qui commençait à trépigner derrière Lamentin pour ssayer d'interroger Rolph ne vit pas qu'Hermanicus arrivait à toutes pompes derrière elle. Elle se mit à secouer par le bras Lamentin afin de le réveiller pour pouvoir avancer. Voila que le maréchal se mit à lui faire les yeux doux en lui disant de belles paroles ce qui la mis dans un état de transe car elle n'était pas habituer que cet homme lui envoie en plein de coeur de si beaux mots. Elle sentit quelque chos lui chatouiller entre les seins et c'est d'un revers de main qu'elle tenta d'arréter ce chatouillis ne lachant pas des yeux le maréchal. Sa main se cocha à celle de Hermanicus et avant même qu'elle ne put réagir le grigoux avant prit connaissance de son indice pourtant bien dissimuler ce qui l'a mis dans une rage sans nom.

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHH ESPECE DE MALHONNETE JE VAIS TE COUPER LES MAINS AAAAAAAAAAAAAAAUUUUUUUUUUUUUUUUUU VIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOLLLLLLLLLLLLLLLL LE MARECHAL ME TOUCHE MES PARTIES INTIMES AAAAAAAAAAAAAAAA MOOOOOOOOOOOOOOIIIIIIIIIIII

Agna se mit à tirer de rage sur la queue de son dédé et courrut derrière Hermanicus pour tenter de lui voler un indice à son tour en lui filant des coups de baton.
Lamentin a écrit:Lamentin arriva chez marcus l’espion, il n’avait cessé de penser a la blonde tout au long du chemin. Il toqua, mais n’eu pas de réponse, il fit le tour du baraquement, enfonça la porte et après quelques secondes ont pu entendre un bruit s’échapper de chez l’espion:

A la raclure !!

Il reprit la route et après quelques pas arriva au pavillon de Rolf le Caucasien. celui-ci s’adressa a lui.

Ah merci ! Mais vous avez pas d’autres informations? Il fut déçu d’avoir une réponse négative de l’homme. Enfin c’est déjà pas mal !

Il reprit une nouvelle fois la route, en direction de la paysanne, mais en chemin il s’arrêta et examina le parchemin. L’étaux se resserrait.
Rick a écrit:Il faut avouer que le cinquième tour avait été riche en cris de la part des joueurs. Arnault, mécontent des indices, s'en prenait ouvertement au témoin. Rick dût le calmer pour que le pauvre homme puisse résister au jeu.

Arnault, j'aimerais que vous laissiez les témoins en vie, car certains de vos concurrents ne l'ont pas encore rencontrés !

De son côté, Agna hurlait au viol. Il faut avouer que l'attitude d'Hermanicus était assez spécial. Le maréchal ne reculait devant rien pour récupérer un indice. Et plutôt que d'écouter les sages paroles des Saints, il préférait écouter l'appel des seins. Il faut avouer que l'homme avait un attrait pour ce qui était sacré. Le bouffon de la mairie laissa la diaconnesse s'occupait d'Hermanicus. Il se décida à commencer le sixième tour.

Et voilà que le sixième tour débute. Soizic et Cham sont toujours en train de se jauger. C'est presqu'à croire qu'elles ont été foudroyés sur place. Il faudrait envisager d'aller voir ce qu'elles ont. Les indices sont-ils si durs à décrypter ? Heureusement que Lamentin, qui souffrait du même mutisme que ses deux adversaires féminines, a réussi enfin à bouger. Il se décide à rattrapper son retard et fonce directement voir la paysanne puis de suite, Waldo le joyeux. Vraisemblablement, il ne lui reste qu'un témoin à voir et à découvrir le lieu de la cachette. Va-t-il réussir à faire l'arrestation, le premier ou alors se fera-t-il doubler sur la ligne d'arrivée ?

De son côté, Agna semble surprise par l'accélération subite de son adversaire Lamentin. Et du coup, après une telle attente face à la maison de la paysanne, elle décide de prendre le temps pour l'interroger en règle. A moins qu'elle ne soit en train d'essayer de la convaincre de venir plus souvent à l'Eglise ! Elle ne perd aucune occasion pour dire tout le bien qu'elle pense de son rôle de représentante d'Aristote !

Toujours sûr de son choix, Arnault choisit de continuer sa route vers La Blonde. Mais le chemin est long et son Dédé n'est pas très rapide. En plus, manque de chance pour lui, Hermanicus se trouve face à face avec lui. Que va-t-il se passer ? Après avoir fait preuve d'impolitesse envers Georges, vers la Bohémienne, après avoir fouillé l'intimité d'Agna, le maréchal se retrouver face à un nouvel adversaire. Va-t-il le laisser passer sans rien dire ou au contraire va-t-il lui montrer ses muscles et le poutrer volontairement pour lui voler les indices manquants ? Un duel est en train de se faire devant nos yeux et j'ai hâte de voir le déroulement.

De son côté, Georges a réussi à atteindre la maison de la Blonde. Il s'est fait distancer par Hermanicus. Mais d'un autre côté, c'est assez logique puisque les jambes d'un garçon de 2 ans ne font pas autant de pas que celles d'un adulte. Courage fiston, je suis sûr que tu vas y arriver !

Qui va réussir à gagner cette partie ? Lamentin, muni de quasiment tous les indices ? Agna qui semble savoir qui est le coupable ? Hermanicus qui n'hésite pas à faire sa loi pour atteindre son but ? Georges, qui malgré ses petites jambes semble avoir de très bons indices ? Arnault qui tourne en sens inverse des autres ? Ou alors Soizic et Cham qui jouent peut-être à un étrange jeu ? Le septième tour débute à 22 h, j'attends donc les coordonnées pour cet horaire.


[hrp]Coordonnées pour 22 h, ce soir[/hrp]


Arnault a écrit:Arnault qui s'était calmer , expliqua a Rick que le temoin avait essayer de s'enfuir avec ses écus et son hydromel
Non mais comprenez Rick! , il a essayer de me voler , Forcement il a pris des coups ..bon j'espere que les autres temoins sont pas aussi criminel que ça..

Il le regardait , toujours par terre a essayer de se reveiller.[/i]
Il aida rick a le poser sur un canapé et a le laisser reprendre ses esprits
[b]Vous m'excusez rick , je reparts a la course aux indices

Il sourit et repartis sur les chapeaux de roues , esperant que son cochon se motive
Allez Dédé! il sortit un epis de Maïs , esperant que cela le fait ferais se dépécher un peu

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère à Montpensier

Message  Rick le Ven 27 Nov - 18:30

Agna a écrit:Agna avait écouté la Blonde et comme elle était bien poli avait même accèpté de boire une petite tisane avec elle. Les deux femmes avaient papoter sans se rendre compte que le temps passait mais que font si bien ls femmes que de refaire le monde !!!!!??????.

Oula il va falloir que j'y aille Madame car je vois que mes adversaires vont me coiffer au poteau si je continue à discuter avec vous. je vous remercie beaucoup pour ce que vous venez de me dire ce qui confirme mes soupçons sur la personne que je recherche.

Agna salua la blonde et se mit à chuchotter à son Dédé en lui tirant très fort sur la queue espèrant le faire doubler ses adversaires ...
Rick a écrit:Le septième tour débute et on peut dire qu'une véritable course contre la clepsydre vient de commencer. En effet, Lamentin et Agna semblent avoir tous les indices ou presque pour arrêter le coupable et les voilà qui se court l'un derrière l'autre. Lamentin a un avantage certain sur notre diaconesse, c'est qu'il ne porte pas de robe pour entraver ses pas. Mais c'est sans compter sans la détermination de notre soeur et surtout de son soutien aristotélicien. Cette dernière après avoir discuté avec Hildegarde pendant un moment, s'envole littéralement derrière son dédé et se voit propulser à une vitesse vertigineuse entre Romaric et le Rouquin. De son côté, Lamentin reprend son souffle, juste après avoir dépassé le Rouquin. Où courent-ils tous les deux ainsi ? Réponse sûrement dans le huitième tour.

De leurs côtés, Cham et Soizic, il y a enfin du mouvement. Soizic se dit qu'elle ne peut attendre éternellement que son adversaire face à un mouvement et décide de lui griller la priorité. Elle se précipite donc chez Waldo le Joyeux et y récupère son indice. Est-elle assez retord pour demander au témoin de ne pas dire ce qu'il sait à son adversaire d'un jour ? Ou alors lui pose-t-elle les bonnes questions pour affiner son jugement ? On le saura bien assez tôt je pense. En plus, Cham semble tétanisée. A-t-elle reconnu le suspect et pense-t-elle qu'il se cache chez Waldo le Joyeux ? Pourquoi n'ose-t-elle plus avancer ? C'est un mystère qui, espérons-le, ne deviendra pas historique.

Arnault a réussi à passer outre le barrage d'Hermanicus et après avoir fait une visite de courtoisie à la Blonde, il sort de chez elle et étudie tous ses témoignages. A-t-il une idée sur l'identité du mystérieux coupable ? Va-t-il avoir besoin de plus de témoignages ? Certains se contredisent peut-être d'ailleurs... Et Hermanicus que fait-il maintenant ? Après avoir essayé d'intimider son adversaire par ses gros muscles, il continue à longues enjambées son parcours de témoins. Et après une visite éclair chez l'Espion, il prend le temps d'interroger Rolf le Caucasien. Il faut dire qu'Arnault l'a mis dans un tel état, qu'il doit être difficile désormais d'entendre quoi que ce soit de sa bouche. Il va falloir tout le savoir-faire du maréchal pour pouvoir l'entendre.

Dire que Georges n'a pas encore recueillit ses propos. Il faut espérer pour lui qu'Hermanicus va réussit à mettre le Caucasien sur ses pieds, prêt à dire tout ce qu'il sait. D'ailleurs, mon fiston avance tout doucement, à son rythme, ou plutôt au rythme de son porcelet. Pas toujours facile quand on est un grand blessé et qu'on a que deux ans et quelques mois. Allez courage fiston, encore quelques pas et tu devrais avoir un renseignement capital dans ta recherche du coupable !


[hrp]coordonnées pour ce soir 22 h]

[/hrp]
Arnault a écrit:Arnault qui esperait avoir un temoignage , entra et stupeur..
La donzelle était Nue..

Hahem , bonjour damoiselle , j'esperais avoir un temoignage..mais je vois que vous devez être quelque peu occupée..
Elle lui répondit : pourquoi on en discuterais pas dans mon lit hein?
Elle lança un petit regard Coquin
Euh...non merci , je suis fiancé et Fidele
Il ressortit vite fait , de peur d'être attirer


Pfiou..bon bah je repars , Allez hop direction chez la bohemiene , mais avant Elois peut m'aider je pense
Arnault avait peut être une idée , sur ou pourrais se cacher le criminel
Il partit en courant
Lamentin a écrit:Lamentin avait prit les indices de la paysanne et du joyeux sans même prendre le temps d’y réfléchir, mais en remontant vers le haut de la place publique il réfléchit, sortit son parchemin et s’écria:

Oh oui ! Parfait !

Maintenant qu’il avait de gros doute sur le ou la coupable il lui fallait savoir ou celui-ci ce cachait, sa ne sera pas le plus évident … Il espérait que le Rouquin ou la Bohémienne pourrai lui donner cette information … Il espérait beaucoup des trois prochains indices …
Rick a écrit:Le huitième tour semble décisif et plein de rebondissements. Soizic continue d'interroger son témoin pendant que Cham la regarde à travers la fenêtre. Si elle sait lire sur les lèvres, elle pourra se passer de l'interroger. Pas bête comme idée, Cham ! Tu vas faire carrière dans le métier de détective si tu commences ainsi !

De son côté, Arnault continue son bonhomme de chemin sur un long, très long chemin entre les maisons de la Blonde, qu'il a quitté précipitemment et Eloi le Chauve. Mais, il faut croire que son Dédé commence à montrer des signes de faiblesse. Mais à y regarder de plus près, c'est pareil pour tout le monde. Celui d'Hermanicus se traine lamentablement jusque chez la paysanne. Va falloir lui donner un peu plus de maïs, Herma, sinon il va te rester en carafe dans un coin.

Tous les dédés semblent fatigués ? Tous sauf deux... Eh oui Agna et Lamentin font toujours la course pour arrêter le coupable. Tous les deux passent sans s'arrêter vers Romaric le Rouquin, témoin inutile s'il en est. Arf, mais que nous fait le Dédé de Lamentin. Une grève sans préavis ? Il a le droit ça ? Depuis quand les cochons ont-ils le droit de faire grève ? Ou alors, il a peut-être un jambonneau de crevé.... Ca arrive parfois avec les dédés mal nourris ou trop bien nourris. D'un coup, sans qu'on comprenne pourquoi, le jambonneau il éclate et comme de par hasard, c'est toujours au mauvais moment ou alors quand on a pas de rustine. Mais bon Lamentin, avec un peu de chance, vous pouvez utilisez quelques viscères pour en faire une de rustine...
Et voilà super Soeur Agna qui pointe le bout de son nez... Va-t-elle faire un geste aristotélicien devant son adversaire ? Va-t-elle lui porter secours en lui prêtant son Dédé ? Ou alors au contraire va-t-elle refuser de lui porter secours ? Il faut avouer que notre diaconesse a déjà failli se faire violer par Hermanicus à la recherche d'un indice, donc le coup de la panne, elle va peut-être éviter.

En parlant de super héros, où se trouve mon super héros à moi ? Ah mais voilà mon petit Georges. Toujours avec son petit Porcelet qui avance à une allure très lente. Une nouvelle version du lièvre et de la tortue. Deux lièvres devant la bohémienne qui se font une course des plus fantastiques et une petite tortue qui dépasse tout juste l'Espion. Ohhhhhh mais attendez, se pourrait-il que Georges soit à l'origine de la fable d'un certain Jean de Lafontaine dans quelques siècles ? Mon fils serait-il un prévisionnaire ? En effet, le petit blessé s'arrête sur une case point d'interrogation et là un paysan s'arrête vers lui pour lui demaner où il veut aller. Il n'y avait que deux cases comme celles ci sur le plateau. Soit Georges connaît l'identité du coupable et sa cachette et dans ce cas-là, le jeu va se terminer. Soit il lui manque encore des indices et la course reprend.


Rick regarde donc son fils et lui dit.

Fiston, où veux-tu aller ?



[hrp]On attend la réponse de Georges qui ne postera pas avant lundi, pour continuer le jeu. Donc suite lundi après 22 h. Au cas où Georges ne connaisse pas le coupable ou le lieu où il se cache, merci d'envoyer vos coordonnées. [/hrp]
--Georges a écrit:

C'était de la folie douce, ce jeu ! Georges était aux anges. Il n'avait pas une seule minute de répit, enfin si un peu quand même, à bien y réfléchir.

Attendant patiemment devant une porte, il avait finalement été autorisé à entrer. Il avait écouté, toujours aussi attentivement, l'indice donné. Il gravait tout dans sa mémoire. Il voulait essayer de ne pas demander à Marthe parce qu'il savait qu'elle ne savait pas bien lire. Il ne voulait pas l'embêter avec des morceaux de parchemin. Il lui posait déjà assez de questions comme cela.
Après être ressorti de chez la bohémienne, il alla voir la sorcière. Pour le coup, lui qui n'avançait pas beaucoup, avait eu droit à deux indices. Il était tout content et tout fier, se moquant bien de savoir combien d'autres participants étaient déjà passés au même endroit.

Il ne fallait, néanmoins, pas trop traîner en chemin. Il tira à nouveau sur la queue de son mini dédé et fila en direction d'un sieur chauve. Il se montra tout aussi poli que les autres témoins et répondit à toutes ses questions. Enfin, une seule en fait, celle de savoir s'il avait vu ou savait quelque chose.
Après le sieur chauve, il réussit à entrer chez une dame avec des cheveux jaunes. Elle était belle, mais pas autant que sa maman. Et il recommença à poser la même question.
Sa réponse dans un coin de sa tête, il continua son bonhomme de chemin, ainsi de suite. Jusqu'à arriver chez un sieur un peu bizarre. Il le trouva un peu louche. Il devait faire un métier pas très aristotélicien celui-là !

Avec toutes les informations qu'il avait réussi à glaner, il lui fallait maintenant faire le point. Il demanda à Marthe de garder son porcelet un petit instant, lui disant qu'il devait aller voir son papa pour un petit problème technique. Il courut donc vers l'intéressé, aussi vite qu'il le put.


Papa ! Papa ! Z'ai bezoin d'un peu d'enc'e et d'une p'ume ! Tu peux p'ête' à moi ? Si teu plé ?

Il remercia son papa d'un bisou et refila dare dare en direction de Marthe. Il avait mis la plume dans sa poche et tenait le précieux flacon d'encre dans sa main gauche. Il posa le flacon aux pieds de Marthe, aussitôt suivi de la plume et du parchemin avec les noms et les visages des suspects.

Ma'the ? Z'ai bezoin que tu me casses ! Ze 'eux pas êt'e vu des aut'es ! Fau' que ze faze le poin' su' les méssants pou' t'ouwe' celui qui a fai' le cou' !

Et sans attendre de réelle réponse de la jeune fille, il fila sous sa jupe. Heureusement pour elle, elle portait en plus des braies. Il faut dire qu'il faisait plutôt froid. C'était de saison.

Georges ! Sors d' la d'ssous tout d' suite ! Sinon, j' vais m' fâcher !

Si teu plé Ma'the ! Z'ai bezoin, v'aimen' v'aimen' ! C'es' pa' une bla'ue !
C'es' pou' t'ouwe' le messant ! Ze sui' su' que ze peu' le fai'e !


Marthe céda et il se dépêcha de faire le point sur ce qu'il avait découvert. Il rélféchit à voix haute.

Alo's ! Le p'emie' sieu', il a 'ien di'. Il awai' 'ien vu !

Moins fort, Georges ! Les autres vont t'entendre sinon !

Oups ! Pa'don ! Ze 'ais fai'e attenzion !

Il reprit moins fort, cette fois-ci.

La dizeuze de bonne devantu'e, elle a dit que c'étai' une fame ! Pa'ce qu'elle a pa' 'u de poil su' le men'on...
Mais la so'ciè'e, elle a di' que c'étai' une menteuze la dizeuze de bonne devantu'e.
Donc... C'es' pa' une fame. Et le cou'ab'e a des poils su' le men'on.


Il trempa sa plume dans l'encrier et barra toutes les femmes de son parchemin et tous les hommes qui n'avaient pas de barbe.

En'uite, le sieu', il a dit que le messant a'ai' un sapeau su' la tête.

Il barra donc tous ceux qui n'avaient pas quelque chose sur leur tête. Il ne lui resta plus que deux suspects.

La dame a di' qu'il po'tait que'que choze de blan' ou g'is ! Hum... Ze pense pa' qu'il a'ait un man'eau b'eu. Elle au'ai' pas pu voi' que'que choze de blan' ou g'is sinon... Oui, za doi' êt'e za !

Il ressortit alors de sa cachette, un grand sourire aux lèvres.

Z'ai t'ou'é ! Z'ai t'ou'é ! Youpi ! Et ze zai' où il es' !

Il fit un gros bisou sur la joue de Marthe pour la remercier de l'avoir caché et tira à nouveau sur la queue de son mini dédé. Quand il s'arrêta, il vit un sieur s'approcher de lui. Il venait de trouver une case bonus. Si ça n'était pas un coup de pouce d'Aristote, ça !

P'tit bonhomme ! Chui là pour t'emm'ner là où tu veux !
Fais ton choix ! N'importe où et tu iras !


Bonzou' ! Ze 'eux alle' c'ez la dizeuze de bonne devantu'e, Esmé'a'da, si vou' plé !
_________________
Rick a écrit:Rick avait interrompu le jeu, un court instant, pour permettre à son fils de choisir là où il voulait aller. Une case bonus venait de s'ouvrir devant lui et il avait le droit de choisir sa destination. En attendant, le jeune homme repensa à ce qui s'était passé un peu plus tôt. Son fils était venu le trouver pour lui demander quelque chose

Papa ! Papa ! Z'ai bezoin d'un peu d'enc'e et d'une p'ume ! Tu peux p'ête' à moi ? Si teu plé ?

Le jeune homme lui donna les objets demandés avec un sourire et il fut récompensé par un bisou, façon Georges. Il était assez intrigué de ce qu'allait faire son fils, lorsque ce dernier passa sous la jupe de Marthe. Rick hésita entre colère, gêne et amusement. Il opta finalement pour la dernière, ne pouvant pas entendre ce que son fils disait à la jeune apprentie boulangère. Cette dernière tenait la queue du cochon, pour éviter que ce dernier prenne la poudre d'escampette, privant le maréchal en culottes courtes d'un moyen d'avancer. Et même s'il était amusé, le père qu'il était devrait faire la leçon à son fils et lui expliquer qu'on ne va jamais sous les jupes des demoiselles, avant le mariage et en public. Puis le petit garçon ressortit de sa cachette, le sourire aux lèvres et s'exclama

Z'ai t'ou'é ! Z'ai t'ou'é ! Youpi ! Et ze zai' où il es' !

Rick sourit et sortit de sa rêverie

Bonzou' ! Ze 'eux alle' c'ez la dizeuze de bonne devantu'e, Esmé'a'da, si vou' plé !

Il regarda le paysan prendre le petit garçon, son apprentie boulangère et le porcelet monter dans la charette direction la bohémienne.

Georges, si tu penses savoir qui c'est, il faut qu'une fois arrivé à sa cachette, tu lui dis qu'il est en état d'arrestation, au nom du Roy ! Ensuite, je viendrais lui mettre la chaîne pour le conduire jusqu'aux cachots du château !

Le jeune homme était maintenant intéressé pour savoir si son fils avait trouvé la bonne réponse ou pas.

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère à Montpensier

Message  Rick le Ven 27 Nov - 18:33

Agna a écrit:Agna qui n'avait plus trop le coeur à jouer piqua son Dédé avec une aiguille à tricotter dans son jambonneau en espèrant qu'il fonce chez la bohémienne elle devait à tout prix ce rendre la bas qui à assommer lamentin au passage pour qu'il ne lui pique pas la place mais bon attendons la suite et si ce chcreugneugneu de saucisson sur pattes voulait bien se rendre la ou elle voulait.
--Georges a écrit:

Georges avait choisi sa destination. Alors le sieur les fit tous monter dans sa charrette, Marthe, mini dédé et lui. Son papa n'en perdait pas une miette. Après tout, c'était lui le maître du jeu et le commentateur. C'était normal.
Il lui donna même un judicieux conseil avant leur départ.


Georges, si tu penses savoir qui c'est, il faut qu'une fois arrivé à sa cachette, tu lui dis qu'il est en état d'arrestation, au nom du Roy ! Ensuite, je viendrais lui mettre la chaîne pour le conduire jusqu'aux cachots du château !

D'acco' ! Ze 'ais fai'e za ! Me'ci Papa ! Heu pa'don, sieu' l'o'ganizateu' de ce zeu !

Ils allèrent cahin cahan jusqu'à la maison de la bohémienne. Arrivés devant, Georges descendit de la charrette, s'approcha et frappa à la porte. La bohémienne le laissa entrer.

'ebonzou' dame de la bonne devantu'e ! Ze 'iens a'ête' Zoe ! Ze 'ais qu'il se casse izi !
Sieu' Zoe, au nom du 'oy, ze vou' a'ête ! Mont'ez 'ous !

Ayé Papa ! Ze le 'iens ! 'iens 'ite !!!

_________________
Rick a écrit:Rick regarda la charette se diriger à toute allure vers chez la bohémienne, manquant d'écraser Agna et Lamentin. Marthe fit descendre le petit apprenti maréchal qui se précipita chez Esmeralda. Georges avait pris le soin de frapper à la porte et de saluer à nouveau le témoin.

'ebonzou' dame de la bonne devantu'e ! Ze 'iens a'ête' Zoe ! Ze 'ais qu'il se casse izi !
Sieu' Zoe, au nom du 'oy, ze vou' a'ête ! Mont'ez 'ous !


Joe Black sortit d'une armoire où il s'était caché. Il ne restait plus qu'à lui mettre les fers aux pieds.

Ayé Papa ! Ze le 'iens ! 'iens 'ite !!!

Rick remit sa casquette de maréchal et rejoignit au pas de course son fiston. Il procéda à l'arrestation du brigand, puis se tournant vers son fils, il lui dit, la main sur sa tête.

Félicitations fiston ! Voici une enquête rondement menée ! Je suis fier de toi !

C'est à ce moment-là, qu'il vit passer Lamentin devant les fenêtres de la bohémienne sans s'arrêter et Agna qui fit son entrée.

Agna, l'enquête est terminée ! Georges vient d'arrêter Joe Black, que voilà et je vais le mettre au cachot !

Et tout en conduisant le triste individu jusqu'à la maréchaussée, il fit une pause et annonça

Montpensierois et Montpensieroises, merci pour votre implication dans l'enquête ! L'individu est arrêté et le jeu se termine ici !
Agna a écrit:Agna en bonne joueuse félicita Georges malgrés qu'il y avait longtemps qu'elle savait qui était le prsumé coupable et de plus ou aller le chercher mais que n'aurait elle pas fait pour laisser gagner ce petit bonhomme qui sera peut etre un jour un copain à son fils. Elle se pencha vers le petit homme et lui déposa un petit baiser.

Bien je dois maintnant vous laisser et merci encore pour cette belle partie ... je vais aller régler mes compte maintenant ... il est ou ce goujat d'Hermanicus que je le traine par ls oreilles jusqu'à Saint Bonnet afin qu'il dise trois CREDO pour son insolance.

Agna partit à fond de train à la recherche du maréchal.
Hermanicus a écrit:Herma avait réussi à identifier le coupable et avait fini par conclure que le joe ne pouvait se cacher qu'à un seul endroit quand un sale mio... quand un charmant bambin lui brûla la politesse et dévoila le pot au roses...

Bravo mon petit! t'es doué! tu veux pas devenir maréchal?

Brusquement, la douce voix d'agna retentit et au ton et aux mots employés, herma comprit qu'il aurait tout intérêt à déguerpir rapidement...
Soizic a écrit:Heeee !!! Mais c'est qu'elle avait été bien trop occupée ces derniers temps la Soizic ! Trop occupée pour faire beaucoup de choses, y compris s'amuser ! Pas très sérieux tout ça !

Elle revint en courant vers Rick pour lui annoncer sa destination suivante. Elle fût bien déçue de s'apercevoir que le jeune garçon avait réussi avant tous les autres. Ainsi c'était donc Joe... elle n'avait même pas eu le temps de lui rendre visite ! Il faudrait revoir son sens du détail à l'aventure !

Elle alla tout de même à la rencontre de Rick :


Me voilà bien désolée de n'avoir pu participer jusqu'au bout ! En tous les cas, merci pour cette animation !

Et félicitations à Georges !
Lamentin a écrit:Le jeu était finit … Lamentin était bien heureux d’y avoir participé, et il nourrissait quelques regret, il était proche de la victoire même si il c’était quelques peu perdu dans ces idées vers la fin. Sa le réjouissait que c’était le jeune Georges qui avait gagné.

Toute mes félicitations mon petit ga !

Il se tourna vers messire Rick

Merci pour ce grand moment de plaisir Sieur ! On recommence quand?

Il aurait espéré que Rick lui disse qu’on recommençais demain, ou bientôt, mais c’était pas évident, il se doutait qu’un tels jeu était compliqué a organiser.
Orube777 a écrit:Orube était sur la halle quand elle entendit du bruit et des voies.
Elle se rendit sur le lieu de l'animation et vit que c'etait le fils de Rick qui avait gagné,elle etait toute surprise puis lui adressa la parole.

Bonjour Georges,je te félicite,tu es bon détective.

Elle esperait qu'ils s'etaient tous bien amusés.
--Georges a écrit:

Son papa arriva et attrapa le méchant Joe qui avait commis le crime pour lequel tout le monde avait mené cette enquête. Georges était content car il avait trouvé le bon coupable, sans se tromper. Ça n'avait pas été facile de mener cette enquête. Mais il s'était bien amusé. Son papa, il connaissait tout un tas de jeux supers biens ! Il avait hâte de jouer au suivant. Enfin, s'il le pouvait.

Son papa lui posa la main sur la tête. Georges leva les yeux vers lui, un grand sourire aux lèvres.


Félicitations fiston ! Voici une enquête rondement menée ! Je suis fier de toi !

Me'ci Papa ! Ze 'uis condent de l'awoi' t'ouvé le messant !

Puis les autres participants arrivèrent les uns derrière les autres. D'abord la Dame qui faisait la messe avec Aristote le dimanche et qui lui déposa un bisou sur la joue qui le fit rosir et devenir tout timide.

Bravo mon petit! t'es doué! tu veux pas devenir maréchal?

C'était le copain de Maman et Papa à la Maréchaussée. Il l'avait déjà croisé dans les bureaux.

Me'ci Sieu' ! Mazézal ? Comme Mama et Papa ? Hum... Mé ze dois déza deweni' zewalié, enpin, cuyé, pi zewalié... Alo's ze 'isque d'êt'e t'ès z'occupé !
Alo's ze c'ois que ze 'ais di'e non. Mé ze peu' sanché de dewis ?


Et félicitations à Georges !

Me'ci Dame ! Z'es' t'ès zendi à 'ous !

Tout ce monde, le petit bonhomme avait un peu de mal à tout suivre, mais il s'accrochait ! Il devait faire honneur à sa maman et son papa !

Toute mes félicitations mon petit ga !

Me'ci Sieu' !

Bonjour Georges,je te félicite,tu es bon détective.

C'était la Dame de la Mairie. La... Mince, elle avait un nom compliqué... Qu'est-ce que c'était déjà ?! Il se creusa la cervelle et pensa avoir trouvé. Ouf, juste à temps pour ne pas paraître trop idiot.

Bonzou' Dame Pou'ganest'e ! Me'ci, me'ci ! Mé ze c'ois que z'ai eu un pou de coude du T'ès-Haut ! Mé chut, c'es' un sec'et !
_________________

_________________
avatar
Rick
Admin

Nombre de messages : 391
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystère à Montpensier

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum